Politique

Les Membres de la CENI à l’école des enjeux et défis du processus électoral à Notsè

 Taffa-Tabiou-Président-CENI-Togo

Les membres de la Commission électorale nationale et indépendante (CENI), sont en formation de 3 jours depuis ce lundi 22 décembre 2014 à l’Hôtel « Le Berceau » de Notsè. Il s’agit d’une formation de mise à niveau des connaissances des membres de la CENI sur les enjeux et défis du processus électoral.

Uniformiser les connaissances pour la grande mission

La Commission électorale nationale et indépendante (CENI), est l’institution mandatée pour organiser l’élection présidentielle en 2015. Pour y parvenir, les membres de ladite institution doivent s’approprier les informations nécessaires sur le processus électoral.

C’est dans cette perspective qu’une rencontre a été organisée par la CENI à l’endroit de ses membres à Notsè.

« la CENI a l’habitude d’organiser ce genre de rencontre au début de sa mission pour permettre à tous les membres de se mettre justement au même niveau d’information.

Les membres de la CENI viennent d’horizons divers, du côté professionnel sentant, or le travail qu’ils ont à faire à la CENI est un travail commun qui a des règles et des principes qu’il faut respecter », expliquait le président de la CENI Taffa Tabiou.

« Les enjeux et défis du processus électorale »

Tel est le sujet autour duquel tourneront les discussions au cours de cette formation des membres de la CENI.

Selon le Président de la CENI, il est indispensable que les membres de ladite institution possèdent la compréhension des textes de base, que sont la constitution et le code électoral, la connaissance des règles de fonctionnement de la CENI, fonctionnement administratif mais aussi des règles de gestion financière.

« Nous utilisons un ensemble de matériel qui mérite aussi d’être connu. L’organisation du scrutin proprement dit a aussi ses règles. Les membres de la CENI doivent les partager. Quand je parle de scrutin, il s’agit aussi bien du vote proprement dit, du dépouillement, de l’affichage des résultats, du transport des résultats pour la compilation et la centralisation finale pour pouvoir donner les résultats provisoires », poursuivit le Président.

Cette formation servira en quelque sorte de rentrée pour les membres de la CENI, puisque qu’après cette rencontre, l’institution va entamer l’installation des 42 CELI (Commission électorale locale et indépendante), sur toute l’étendue du territoire.

Publier un Commentaire