Politique

Présidentielle 2015 au Togo : Médias et Société civile, quel rôle ?

election togo

Dans le cadre de l’organisation de l’élection présidentielle de 2015, la Commission Electorale Nationale et Indépendante (CENI), par le truchement l’Unité pour la démocratie et l’assurance électorale de l’Union Africaine, a lancé une formation de renforcement de capacité depuis lundi 15 décembre 2014, à l’endroit des professionnels de médias et les Organisations de la Société Civile(OSC).

 

Une formation BRIDGE pour les organismes de gestion de l’élection

Les médias et les OSC détiennent la capacité d’assurer la réussite ou la déstabilisation d’un processus électoral.

Cette formation modulaire BRIDGE (Bâtir des ressources en démocratie gouvernance et élection), a été initiée par l’Union Africaine en collaboration avec la CENI, dans le but de renforcer les compétences des médias et des organisations de la Société Civile, afin d’en faire des partenaires privilégiés de la CENI.

Pour Guy Cyrille Tapoko, Expert en Opération électorales du Département des Affaires politiques dans l’Union Africaine, les médias et les OSC sont des acteurs partenaires de la CENI et non ses adversaires.

3 modules essentiels ont été choisis pour véhiculer le message aux participants au cours de cette rencontre à savoir :

–         Education Civique,

–         Administration Electorale, et la

–         Technique Electorale.

 

Qu’attend t- on des médias et des OSC lors du processus électoral ?

On parle de gauche à droite de l’importance de ces deux organismes dans le processus électoral au Togo mais, que font-ils exactement ? Quel rôle doivent-ils jouer pendant ces périodes très sensibles de la nation togolaise ?

Pour le Président de la CENI Taffa Tabiou, les médias et les OSC doivent tout simplement jouer le rôle de démystificateur et relayer efficacement les actions de la CENI dans l’optique d’apaiser les tensions en période électorale.

« Nous attendons d’eux qu’ils jouent un rôle de démystificateur » et qu’ils « puissent traduire les enseignements qu’ils ont eu, pour que dans leurs activités pendant le processus électoral et même après le processus électoral, ils puissent aider la CENI et le Togo à faire d’abord de ce processus électoral un processus apaisé et de tous les scrutins à venir, des processus où règneront la paix et la convivialité » avait-il déclaré.

La formation BRIDGE des médias et des OSC prendra fin le 19 décembre prochain.

Publier un Commentaire