Faits divers

Commémoration des 10 ans de décès de Feu Président Eyadema à Dapaong

mort eyadema

Une messe catholique, un culte presbytérien et une prière musulmane, ont eu lieu dans la ville de Dapaong la semaine dernière, en mémoire du feu Président Gnassingbé Eyadema, décédé le 5 février 2005. A l’occasion de ce 10 ème anniversaire, les fidèles de tous les côtés ont demandé à Dieu d’accorder le repos eternel au père de la Nation.

Il y a bientôt 10ans, le Général Gnassingbé Eyadema, l’ancien Président de la République togolaise a rendu l’âme.

Dans le but de d’honorer sa mémoire et de prier pour le repos de son âme, une messe catholique et un culte presbytérien ont été organisé à Dapaong dans la préfecture de Tône, ce dimanche 4 janvier 2015. Or dès vendredi dernier, la commémoration avait déjà débuté avec une prière musulmane pour la même occasion. Partout dans les confessions religieuses, le son de cloche était le même.

Les fidèles ont demandé Dieu dans certains endroits et à Allah dans d’autres, d’accorder le repos eternel au Feu Eyadema. Le peuple togolais a été également convié à conserver l’unité.

D’après Monsieur Douti Y. Tchimbiandja, Préfet de Tône, Eyadéma est décédé mais ses œuvres demeurent dans le pays. Chaque togolais vivant doit donc prier pour le repos de son âme.

« C’est du devoir de ceux qui vivent de prier pour les morts afin que Dieu notre père leur accorde le pardon et les reçoive dans sa maison. Le Père de la nation Feu Gnassingbé Eyadema a beaucoup fait pour notre pays, d’abord la réconciliation nationale, feu Gnassingbé Eyadema a toujours œuvré dans le sens de la paix. Non seulement la paix au Togo mais la paix dans le monde. Et les gens continuent à le citer dans bien de pays et à l’intérieur même de notre pays, c’est de notre devoir de nous souvenir chaque jour de lui », avait-il indiqué.

Publier un Commentaire