Education

La grève lancée par la STT n’est pas respectée par tous les fonctionnaires togolais

 STT Gilbert Tsolenyanou

Ce jeudi 15 janvier 2015, la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) a décidé lors d’une Assemblée Générale d’observer une grève ferme de 24 heures, afin d’exiger au gouvernement l’augmentation des salaires des fonctionnaires togolais. La grève a été bien observée dans les écoles et hôpitaux publics au Togo mais, ne s’est pas fait sentir dans l’administration.

 

Au matin de ce jeudi 15 janvier 2015 déjà dans les rues de Lomé et des autres localités du pays, des élèves des écoles publiques, qui devaient normalement être en classe circulaient. Ils ont été délaissés par leurs enseignants qui observent scrupuleusement le mot d’ordre de grève de 24 heures, lancé par la STT, ce jeudi 15 janvier 2015.

Même son de cloche dans les hôpitaux où les malades gémissent. Les personnels des centres de Santé publics n’assurent que le service minimum ce jeudi.

Par contre dans l’administration, la grève ne s’est pas fait sentir. Des fonctionnaires étaient au travail comme si de rien n’était.

D’après le Dr Gilbert Tsolenyanu le Porte-parole de la STT, les travailleurs attendent toujours une réaction favorable de la part du gouvernement togolais.

Dans le cas contraire, une Assemblée Générale de la STT est prévue sur le 16 janvier 2015, pour décider de la conduite à tenir par la STT la semaine prochaine.

Publier un Commentaire