Education

La STT durcit le ton malgré les 909 000 000 du gouvernement

 stt greve continue

Ce jeudi 22 janvier 2015, la Synergie des Travailleurs du Togo (STT) était en Assemblée Générale pour se concerter sur la décision du gouvernement togolais, qui a annoncé le 21 janvier dernier son intention de verser 909 000 000 de Fr Cfa aux fonctionnaires togolais, dans le cadre de leurs revendications. La STT n’est pas satisfaite de cette proposition, elle poursuit sa grève de 48 h ce vendredi 23 janvier 2015 et annonce une autre grève de 72 h les 28, 29 et 30 janvier prochains si rien n’est fait.

 

Les travailleurs du Togo étaient nombreux ce jeudi à se rassembler à leur endroit habituel, le centre communautaire de Tokoin. La Synergie des Travailleurs Togolais était en Assemblée générale pour examiner la proposition que leur avait faite le gouvernement togolais le 21 janvier dernier.

Pour rappel, le gouvernement togolais avait décidé par un communiqué de verser 909 000 000 de Fr Cfa pour « la différence des salaires observée en 2014 », mais l’offre du gouvernement n’a pas eu l’approbation de la base.

D’après le porte-parole de la STT Gilbert Tsolényanu, « Les 909 millions F.CFA, c’était juste pour solder les retenues qui ont été faites l’année passée lorsqu’ils avaient payé les 20 et 30.000. C’est-à-dire qu’on a prélevé des impôts sur ces taux forfaitaires des 20 et 30 000, alors que c’était normalement un net imposable. Ce qui fait que les gens n’ont pas eu la totalité des 20 et 30 000 tel que prévu par l’accord de 2013 ; et c’est ce que le gouvernement veut restaurer pour que les gens puissent avoir intégralement les 20 et 30 000 ».

La STT décide donc de passer à la vitesse supérieure pour exiger l’augmentation des salaires qu’elle demande au gouvernement depuis 2 ans. La grève de 48 h qui est en cours ne sera pas donc levée, mais, la STT lance un autre mouvement de grève de 72h les 28, 29 et 30 janvier prochains, si le gouvernement ne propose rien de concret.

Publier un Commentaire