Faits divers

L’ambassadeur du Nigéria au Togo demande aux togolais de ne pas se venger

 ambassadeur-nigéria au Togo matthew Adoli

Adoli Sunday Matthew, Ambassadeur de la République fédérale du Nigéria au Togo, s’est prononcé ce 22 janvier 2015 sur l’acte ignoble et assassin posé par un Ibo dans le quartier de Bè Kpota à Lomé où le corps d’une jeune fille a été retrouvé. Le diplomate nigérian présente toutes ses condoléances au peuple togolais, exige que les criminels soient punis, mais demande aux togolais de ne pas se venger.

 

Ce jeudi 22 janvier 2015, le représentant officiel de la République fédérale du Nigéria au Togo Adoli Sunday Matthew, a exprimé son indignation et sa consternation par rapport à l’acte que vient de poser un nigérian au Togo, un sol étranger. Il estime que l’image du Nigéria son pays vient d’être ternie par une brebis galeuse de la communauté nigériane au Togo.

L’Ambassadeur soutient que des enquêtes soient menées pour que tout le réseau soit appréhendé et démantelé. Il demande également aux togolais de ne pas se venger, de garder leur calme pour que justice soit faite.

« J’ai demandé à mes compatriotes d’être calmes et de commencer à expliquer sereinement aux Togolais qu’il existe des brebis galeuses dans toutes les communautés.

Je demande aux Togolais de ne pas se venger. Je présente mes excuses les plus sincères au gouvernement ainsi qu’au Chef de l’Etat », avait-il indiqué.

Pour rappel, dimanche dernier, une jeune fille de 27 ans a été retrouvée morte dans la maison d’un Ibo à Bè Kpota à Lomé. Le meurtrier du nom de Chief Elder Christian Nnadozie, serait un jeune nigérian appartenant à la secte « Ogbuefi Nnewi communauty ».

Il est actuellement entre les mains de la police togolaise.

Publier un Commentaire