Politique

Manifestation CAP 2015 et ODDH du 15 janvier : la marche fut transformée en meeting

 kesako

Ce jeudi 15 janvier 2015, la marche prévue par le Combat pour l’Alternance en 2015 (CAP 2015) et les Organisations de défense des Droits de l’Homme (ODDH) n’a pas pu évoluer. Le cortège, bloqué de tous les côtés au lieu de départ habituel rond-point Bè Gakpoto, s’est contentée d’observer là un sit-in jusqu’à 22h. Plusieurs leaders ont délivrés des messages à l’endroit, des militants.

 

La marche prévue ce jeudi par CAP 2015 et ODDH n’a pas eu lieu. Après le rassemblement des participants au lieu de départ habituel rond-point Bè Gakpoto, la foule n’a pas pu progresser vers le carrefour du marché de Bè, lieu de chute ciblé, où se déroulera un sit-in comme celui du 13 janvier dernier. Le cortège a été empêché de progresser par les forces de l’ordre.

Les manifestants ont donc opté pour un plan B qui est celui d’occuper le rond-point de Bè Gakoto, de rester là dans la rue et d’observer un sit-in.

La marche s’était donc transformée en meeting où plusieurs leaders ont délivré des messages à l’endroit de la population. Pour le Numéro 1 de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) Jean-Pierre Fabre, le togolais doit se tourner vers Dieu.

« Je suis revenu vous dire que nous devons trouver une solution à cette lutte. Je vous demande de croire en Dieu (…) Ceux  qui nous briment depuis un long moment, ils doivent partir. Je demande à nos frères qui ne nous comprennent pas de nous rejoindre. Je demande à l’esprit saint de les illuminer. Demain, il faut qu’on se retrouve ici à 8 heures pour le même combat » avait-il indiqué.

Les manifestations se poursuivront donc ce vendredi 16janvier.

Publier un Commentaire