Politique

Réformes au Togo : Faure Gnassingbé entend créer une commission de réflexion

Faure gnassingbé jeune afrique

Dans son message à la nation togolaise le 31 décembre dernier, le Président de la République Togolaise Faure Gnassingbé a annoncé son intention de mettre en place une commission de réflexion qui se penchera sur l’épineuse question des réformes politiques.

 

Proposer rapidement un texte de réforme politique…

A la veille de chaque nouvelle année, le Chef de l’Etat togolais a coutume de délivrer un message à sa population.

Au soir du mercredi 31 décembre 2014 dernier, le Président Faure Gnassingbé n’a pas dérogé à ses habitudes. Il s’était adressé à la nation togolaise à travers un discours qui englobe plusieurs aspects de la vie politique. Le Chef de l’Etat a en effet abordé des sujets comme pauvreté, l’élection présidentielle, la sécurité, et l’éternelle question des réformes politiques.

Concernant ce dernier sujet, pendant que la CENI presse les pas dans l’organisation de l’élection présidentielle, alors que le projet de loi introduit par le CAR-ADDI, CAP 2015 est toujours en instance à l’Assemblée Nationale, le Président de la République Faure Gnassingbé annonce la création d’une commission de réflexion.

Elle sera composée de personnalités politiques, de sociologues, d’historiens, de juristes, des représentants de la Société Civile, et aura pour mission de proposer dans les meilleurs délais, un texte des réformes politiques qui tienne compte des réalités historiques et des aspirations profondes des togolais.

 

S’agit-il d’un moyen dilatoire du Chef de l’Etat ?

Cette nouvelle proposition du Président de la République togolaise, suscite de part et d’autre, des réactions au sein de la classe politique.

Selon Eric Dupuy de l’ANC (Alliance Nationale pour le Changement) membre du CAP 2015(Combat pour l’Alternance en 2015), Faure Gnassingbé serait en train d’user d’un moyen dilatoire. Il essai selon lui en effet de gagner du temps à quelques mois de l’élection présidentielle.

Or dans son allocution, le Président de la République lui, compte satisfaire tous les togolais en proposant la création de cette commission de réflexion. Quelle est alors la meilleure solution pour mettre fin à cette éternelle question des réformes au Togo ?

Partagez avec nous vos points de vue !

Publier un Commentaire