Faits divers

Togo: Quand les forces de l’ordre causent des accidents et prennent la fuite…

moto sans plaque

Ce mercredi 07 janvier 2015 à Lomé, dans l’intervalle de 9h00 – 9h30, au niveau du rond point en face du commissariat central, deux agents de sécurité violent les feu tricolores et ramassent violemment un conducteur de taxi moto et sa passagère. Celle-ci sérieusement amochée, les 2 agents auteurs de cet accident ont pris la fuite sans laisser aucune trace derrière eux.

 

Les agents de sécurité ont pour mission principale d’assurer la sécurité des citoyens et de veiller aux respects des règles civiques et morales. Mais quand ces forces de l’ordre deviennent des auteurs de désordres au sein de la population, l’on se pose beaucoup de questions.

Ce mercredi 07 janvier 2015, deux agents de sécurité togolais viennent encore une fois de salir la réputation du corps auquel ils appartiennent. En effet, au niveau du rond point situé en face du commissariat central à Lomé, deux agents de sécurité violent les feux tricolores et percutent un motocycliste et sa passagères.

Le conducteur de la moto et sa passagère ont été grièvement blessés mais ce qui est le plus indignant, c’est que les deux auteurs de l’accident ont pris la fuite sous les regards des policiers qui étaient là pour réguler la circulation.

Ce sont les passagers et les conducteurs de taxis motos alertés par la scène, qui sont allés au secours des accidentés, puis après, certains policiers du commissariat.

On pouvait toucher du doigt le degré élevé du courroux des conducteurs de taxis motos. Certains déclaraient en avoir marre de ces mauvais agissements, d’autres déplorent la réaction des policiers qui régulaient la circulation.

Avant que Dieu nous protège, il faut que le Ministre de la sécurité qui n’est autre qu’un agent de force de l’ordre lui même exhorte ses agents. La loi est faite pour tous. Il est déplorable de passer sous silence certains actes inciviques des forces de l’ordre qui devraient donner de l’exemple à la population civile. Deux des faits flagrants sont la non-immatriculation des motos et la violation des feux rouges. C’est un comportement très répandu des forces de l’ordre. C’est très choquant de voir un policier rouler sur une moto sans plaque et arrêter son concitoyen dans la même situation. Qui est au dessus de la loi? Confronter à des situations pareilles, la population se sent vraiment marginaliser.

Publier un Commentaire