Education

Bras de fer entre le gouvernement et la STT : la Synergie ne compte pas fléchir

 stt_greve togo

La Synergie des Travailleurs du Togo (STT) sont toujours déterminés à réclamer avec vigueur leurs droits malgré les menaces proférés par le Chef du Gouvernement Arthème Ahoomey-Zunu à leur égard lundi dernier. Les responsables de la synergie ne comptent pas baisser les bras dans leurs réclamations.

 

Tout au début de cette semaine, le Chef du Gouvernement Arthème Ahoomey-Zunu, a déploré et critiqué vivement les mots d’ordre de grève répétitifs lancé par la Synergie des Travailleurs du Togo (STT), dans le cadre de ses revendications, grèves qui paralysent les activités dans les services notamment dans la santé et dans l’éducation. Pour le Premier ministre, les revendications de la STT n’ont rien de social, et la STT n’a pas de motif valable pour aller en grève de cette façon.

Mais, les propos du Premier Ministre n’ont ralenti guère la STT dans ses revendications. Plutôt, elle semble être à présent déterminée plus que jamais. « Nous connaissons nos problèmes et nous allons nous battre pour les faire aboutir », indiquait le porte-parole de la STT, Dr Gilbert Tsolenyanu sur la Télévision LCF ce jeudi 05 février 2015.

Une grande rencontre de la synergie est prévue pour ce 06 février 2015. La STT sera transformée en une centrale syndicale au cours de cette rencontre et par la suite, plusieurs actions seront organisées selon le Dr Gilbert Tsolenyanu.

Rappelons que la STT demande au gouvernement togolais depuis 2 ans une augmentation des salaires des fonctionnaires du Togo.

Publier un Commentaire