Faits divers

Commémoration du 10e anniversaire de la mort du Président Gnassingbé Eyadema

 mort eyadema

Ce jeudi 05 février 2015, toute la population togolaise et les fils du pays de la diaspora, commémorent la disparition du feu Président Etienne Eyadéma Gnassingbé, arraché à l’affection de la grande famille Gnassingbé et de tous les togolais, ce samedi 05 février 2005, laissant le pays dans une grande angoisse et une profonde tristesse. A l’occasion de cette 10ème anniversaire du décès de l’homme qui a dirigé le Togo pendant 38 ans, diverses activités sont prévues sur toute l’étendue du territoire et même à l’extérieure du Pays.

 

10 ans déjà, et on s’en souvient comme si c’était hier.

« Le Togo vient d’être frappé par un grand malheur. Il s’agit d’une véritable catastrophe nationale. Le président n’est plus. Il a rendu l’âme ce samedi matin 5 février alors qu’il était évacué d’urgence pour des soins à l’extérieur du pays(…) », avait annoncé l’ex Premier ministre, Koffi Sama à la TVT, le soir de ce samedi 05 février 2005, jour où le Père de la nation togolaise le Générale Gnassingbé Eyadéma, s’est éteint à l’âge de 69 ans.

A l’occasion de ce 10 ème anniversaire, plusieurs activités sont au programme. De diverses manifestations notamment des messes, des séries de danses folkloriques, un diner, un tournoi de football et un grand concert, auront lieu à Kara du 04 au 6 février, en hommage du père de la Nation Togolaise.

Des messes sont également organisées à Lomé et le Président de la République Faure Gnassingbé se rendra dans la ville de Kara, plus Précisément à Pya, village natal du Feu Eyadéma, pour le dépôt de gerbe de fleur.

La commémoration de la disparition du Feu Eyadéma ne se limite pas qu’au Togo.

A Paris, les togolais de la Diaspora organisent à l’Eglise de la Madeleine une messe d’action de grâce et pour le repos de son âme.

Ici en Afrique, en Guinée, les ressortissants togolais organisent une grande soirée du souvenir à Conakry ce jeudi 05 février, en mémoire de l’illustre disparu.

Au-delà de tout ce qu’on peut lui reprocher, le Général Eyadéma est un Grand Homme au Grand Cœur, qui n’hésitait pas à voler au secours de tous ceux qui avaient besoin de lui.

Il est née le 26 décembre 1935 dans une modeste famille protestante de l’ethnie Kabyè du Nord-Togo, et a dirigé le Togo pendant 38 bonnes années. Son fils Faure Gnassingbé lui succéda en mai 2005.

Publier un Commentaire