Faits divers

La jeune fille retrouvée morte dans la maison d’un Ibo à Bè-Kpota a été inhumée

 assassinée par ibo

Ce samedi 07 février 2015, les cérémonies funéraires de mademoiselle Djogbessi Akossiwa, la jeune fille, assassinée par un jeune nigérian à Lomé dans le quartier de Bè-Kpota le 11 janvier dernier, se sont déroulées. Elle fut ensevelie à Afangnan son village natal, situé dans la préfecture de Vo, dans une atmosphère remplie de tristesse et de mystère.

 

La dépouille de mademoiselle Akossiwa a été conduite à Afangnan son village natal ce samedi matin pour y être enterrée. Les parents et les amis de la jeune fille étaient vraiment inconsolables, ce qui rendait vraiment l’atmosphère triste. Tout le monde cherchait à comprendre pourquoi elle devait mourir de cette façon.

Mais au cimetière, le cortège et la dépouille avaient assisté à deux phénomènes mystérieux qui n’ont pas pu trouver d’explications.

Un monstrueux serpent attendait le cercueil de la jeune fille dans la tombe mais, il a été vite repéré et tué par des jeunes du cimetière. Après cette scène, un violent tourbillon s’est déclenché, empêchant toutes personnes de s’approcher du tombeau.

Il a fallut une attente du cortège pendant des minutes, avant que le vent ne se calme. Djogbessi Akossiwa 27 ans, a été finalement inhumée avec plein de mystères.

Le nigérian coupable de ce crime est dans les mailles de la gendarmerie togolaise ainsi que 3 de ses complices.

Publier un Commentaire