Politique

Présidentielle 2015 : Alberto Olympio n’aura pas le fichier électoral en version électronique

 alberto olympio2

Le vendredi 06 février dernier, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) s’était prononcée sur la question de remise du fichier électoral aux partis politiques pour contrôle, requête faite par le Président du Parti des Togolais Alberto Olympio. Selon Kegbero Latifou Seigneur, deuxième rapporteur de la (CENI), il sera très difficile à la CENI de donner « à un parti politique le fichier brut qui contient des données personnelles des électeurs, que la CENI a l’obligation de protéger ». Toutefois, les partis politiques qui feront la demande auront le fichier en dossier PDF.

 

Depuis plusieurs mois, en vue d’avoir une élection libre et transparente, Alberto Olympio a demandé à la CENI, de mettre à la disposition des partis politiques notamment celui du Parti des Travailleurs dont il est le président national, le fichier électoral. Cela permettra aux partis politiques de surveiller le processus électoral. Mais, l’idée ne semble pas être la bienvenue au sein de l’institution qui organise l’élection présidentielle prévue pour la mi-avril prochaine.

Vendredi dernier, Kegbero Latifou Seigneur, deuxième rapporteur de la (CENI), avait laissé entendre que les partis politiques légalement constitués ont un droit d’accès au fichier dans les conditions définis par la CENI et fixées en conseil des ministres.
Toutefois, le fichier électoral ne sera pas donné à ces partis en fichier électronique, pour la simple raison que, la CENI doit veiller à la confidentialité des données personnelles des électeurs figurants dans ce fichier.

« Vous conviendrez avec moi qu’on ne peut pas risquer à remettre à un parti politique le fichier brut qui contient des données personnelles des électeurs que la CENI a l’obligation de protéger » avait-il déclaré.

« Si on mettait le fichier à la disposition d’un parti politique et le
parti modifiait le fichier qui va porter la responsabilité ? », poursuivit-il.

Monsieur Alberto Olympio devra donc se contenter du fichier électoral en PDF, le regarder, sans pouvoir y toucher jusqu’à effectuer un certain nettoyage comme il le désire.

Publier un Commentaire