Politique

Présidentielle 2015 : Pas de réformes, pas de Candidat du CAR

 Apevon_Dodzi

Le parti de l’opposition Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), révèle dans un communiqué publié ce mardi 03 février 2015 et signé par le Président national du parti Me Dodji Apévon, que le CAR ne présentera pas de candidat à la prochaine élection si les réformes ne sont pas faites. Le CAR accuse l’ANC qui est prêt à aller à l’élection sans les réformes de « duplicité ».

 

Ce mardi 03 février 2015, le parti politique de l’opposition dirigé par Me Paul Dodji Apévon, a publié un communiqué selon lequel, le CAR est prêt à boycotter la prochaine élection présidentielle si les réformes ne sont pas faites. Autrement dit, le CAR ne compte pas présenter un candidat à cette présidentielle sans les réformes prescrites par l’Accord politique global (APG).

Dans son communiqué, le CAR estime que Ceux qui soutiennent que les réformes soient faites avant la présidentielle de 2015 et qui prennent position pour participer à cette élection même si les réformes ne sont pas réalisées, font un jeu de « duplicité ».
Rappelons que depuis quelques semaines, un certain nombre de partis politiques de l’opposition regroupés en Combat pour l’Alternance en 2015 (CAP 2015), ont abandonné les revendications entreprises pour exiger les réformes constitutionnelles institutionnelles et électorales avant l’élection présidentielle, pour aller se préparer à participer à cette même élection sans les réformes.

Cette duplicité dont fait allusion le CAR dans ce communiqué est imputé à l’ANC de Jean-Pierre Fabre, Candidat du CAP 2015, qui ne compte pas boycotter la prochaine élection même sans les réformes. Cette position de l’ANC est clairement confirmée ce mardi 03 février 2015 par Eric Dupuy secrétaire à la communication du parti en ces termes :

« Nous sommes devant le fait accompli, le régime RPT/UNIR a rejeté toutes les tentatives prises pour que ces réformes soient faites. Nous devons être prêts à tout moment pour aller à toute élection ».

D’après ce dernier, l’ANC va battre Faure Gnassingbé par les urnes et mettre en œuvre ensuite les réformes.

Publier un Commentaire