Politique

CAP 2015 face aux populations de Kloto

Jean pierre fabre en tournée

Le Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) et son candidat à l’élection présidentielle du 15 avril Jean-Pierre Fabre, ont sillonné le weekend dernier, les localités de la préfecture de Kloto. Les populations ont été conviées à voter le candidat du CAP 2015 pour l’alternance cette année.

 

Le candidat Jean-Pierre Fabre du CAP 2015 et sa suite poursuivent, leur tournée de sensibilisation entamée depuis plusieurs semaines au Togo. A quelques jours de l’élection présidentielle, ils se sont rapprochés des populations de la préfecture de Kloto. A Gbalavé, Kuma-bala, Kpimé-Hloma, Tomé, Tové et Kpalimé, le message était le même.

Selon le CAP 2015, n’est pas question de boycotter la prochaine élection, les citoyens doivent sortir massivement pour aller voter dans la paix.

A Kpalimé, Jean-Pierre Fabre et son équipe ont ciblé le grand marché. Le candidat du CAP 2015 a eu des contacts directs avec les revendeuses et revendeurs de ce marché.

« Regardez, Monsieur le Président, le marché ne nous suffit plus. Il est devenu trop exigu pour la population toujours grandissante. Pendant la saison des pluies, c’est le calvaire, tout le marché est inondé. Nous travaillons dans des conditions déplorables, ils le savent mais ne font rien pour nous. Pourtant ils sont là tous les matins pour percevoir les taxes. Vraiment nous sommes fatiguées. Président ton travail sera couronné de succès. Dieu nous donnera la victoire cette année », s’exclama une revendeuse.

Pour pouvoir trouver des solutions à de tels problèmes, Fabre a exhorté ces bonnes dames à voter massivement pour lui.

« L’heure n’est pas au boycott du scrutin. Ceux qui parlent du boycott parce qu’il n’y a pas eu de réformes ne sont pas conséquents envers eux-mêmes. En effet, ils ont été candidats en 2000, 2010 et 2013 avec les mêmes lois. Nous disons, au CAP 2015, que nous irons à cette élection avec ou sans réformes car nous comptons sur vous et sur l’aide de Dieu. Vouloir boycotter le scrutin revient à donner un nouveau quinquennat à Faure Gnassingbé ». Avait-il laissé entendre.

Surtout, pas d’abstention car s’abstenir, c’est voter le régime RPT/UNIR selon CAP 2015.

Publier un Commentaire