Politique

Faure Gnassingbé lance les travaux de réhabilitation

 ouvrage Faure gnassingbe

Ce 17 mars 2015, le Président de la République Togolaise Faure Gnassingbé, a procédé au lancement officiel des travaux d’aménagement des nationales No4 et 36, qui sont respectivement les axes Tabligbo-Aného 43 km et Amégnran-Afangnan 12 km.

 

Bientôt, finies les difficultés liées à l’état délabré des routes, dans le transport de certains matières comme le Ciment ou le Clinker. Au bout de 22 mois, les tronçons Tabligbo-Aného et Amégnran-Afangnan, desserviront sans difficultés, les localités de la préfecture des Lacs, Vo, Yoto et Moyen-Mono.

Ce mardi 17 mars, le Chef de l’Etat a lancé les travaux de réhabilitation de ces 2 axes, en présence de certains membres du gouvernement notamment le ministre en charge des travaux publics, Ninsao Gnofam et des autorités des localités concernées.

Cette initiative financée par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et l’Etat togolais, à près de 39 milliards de FCFA, s’inscrit dans le cadre de la politique d’aménagement d’infrastructures entreprise au Togo par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé depuis quelques années.

En effet, la route nationale n° 4 reliant Tabligbo à Aného, s’étend sur une longueur de 43 km tandis que la nationale n°36, reliant Amegnran à Afangnan, est long de 12 km.

Rappelons que le lancement de ce premier coup de pioche pour l’aménagement de ces deux voies, vient à la suite de plusieurs lancements de travaux de réhabilitation et de bitumage de nombreuses tronçons au Togo, notamment le contournement Kpalimé-Atakpamé en passant par Govié, Patatoukou et Koutoukpa, sur 66 km et de la route Notsè-Tohoun en allant vers la frontière Bénin.

Le gouvernement ne compte pas se limiter qu’à l’aménagement des nationales No4 et 36. Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé est en train de mettre en application un vaste projet de réhabilitation et de construction d’infrastructures. Entre autres, le réaménagement de certains axes comme la nationale no1, et la rénovation de l’aéroport international de Niamtougou.

Publier un Commentaire