Jeunesse et emploi

Grogne sociale au Togo : l’UFC appel à un dialogue

 ufc togo

L’Union des forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio, propose au travers d’un communiqué, comme solution à la crise sociale que traverse le Togo depuis un certain temps, le dialogue.

 

Afin de résoudre l’actuel problème qui se pose dans le social au Togo, Gilchrist Olympio et son parti UFC par un communiqué publié ce jeudi 19 mars 2015, appellent tous les acteurs impliqués dans le secteur à savoir le gouvernement la Synergie des travailleurs du Togo (STT) et les autres centrales syndicales, à un dialogue sincère.

Pour Gilchrist Olympio, l’homme qui continue par cultiver la paix et la réconciliation en toutes choses au Togo, depuis la signature de son accord avec le parti au pouvoir UNIR en 2010, ces différents acteurs précités doivent s’asseoir autour d’une table pour discuter d’une façon sincère et prendre des décisions responsables, bref arriver à un consensus.

« Le fragile équilibre que le pays a retrouvé grâce à la reprise des investissements et de la coopération avec les partenaires techniques et financiers, risque d’être remis en cause, si le climat actuel de méfiance, marqué par des revendications sociales tendues, perdure.

La longue crise que le Togo a connue ne peut être surmontée que si les uns et les autres acceptent des sacrifices pour que soit reconstruit le potentiel productif du pays, dont dépendent sa prospérité et le confort légitime auquel aspirent les travailleurs », pouvait-on lire dans le communiqué.

 

Publier un Commentaire