Societé

La Femme était à l’honneur ce 08 mars

 femme-africaine

Sur tous les continents, la femme a été célébrée dans toute sa diversité ce dimanche 8 mars 2015, à l’occasion de la Journée Internationale de la femme. Placée cette année sous le Thème « l’autonomisation de la femme pour la prospérité au Togo », la célébration de cette journée a été marquée au Togo par une série de manifestations, débutée depuis le lundi 02 mars dernier.

 

Afin de commémorer cette Journée Internationale du 08 mars et faire honneur à la femme togolaise, la Ministre en charge de l’action sociale et de la Femme Dédé Ahouefa Ekoué a lancé depuis lundi dernier au travers d’un discours, les festivités.

L’apothéose a eu lieu ce vendredi 6 mars 2015 au Palais des Congrès de Lomé, où des milliers de femmes se sont retrouvées.

Le gouvernement togolais étant conscient que la femme se situe au centre du développement d’une société, a entreprit un certain nombre d’actions, en leur faveur depuis quelques années.

Dans un discours au cours de l’apothéose ce vendredi, la ministre Dédé Ahouéfa Ekoué est encore une fois revenue sur les efforts du gouvernement pour l’autonomisation de la femme togolaise. Elle soutient que dans le cadre de la promotion du genre féminin, le gouvernement togolais a instauré une Politique nationale pour l’équité et l’égalité de genre (Pneeg), du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (Pniasa).

A ce jours, on enregistre donc des progrès congrès d’après la ministre, notamment l’amélioration de la scolarisation des filles, la réduction du taux de la pauvreté dans les ménages dirigés par les femmes, la diminution du taux de sous emploi des femmes, la mise en œuvre du Fond National de Finance Inclusive (FNFI), qui a fait bénéficier 297 900 femmes sur les 331 021 personnes bénéficiaires.

« Pour améliorer la scolarisation des enfants et des filles en particulier et réduire les facteurs qui accentuent les problèmes de traite des filles, des programmes de cantines scolaires dans les écoles rurales sont exécutés » avait-elle déclaré.

Toutefois, la ministre reconnait qu’il y a encore d’énormes efforts à fournir pour une autonomisation complète de la femme togolaise.

Lomé Infos souhaite une bonne fête à toutes les femmes !

Publier un Commentaire