Education

La STT maintient sa grève de 72 heures malgré les menaces du gouvernement

 stt2 greve

La Synergie des travailleurs du Togo était en Assemblée Générale extraordinaire ce lundi 02 mars dans l’après midi, au centre communautaire de Tokoin. La base maintient sa série de manifestations dans le cadre de ses revendications malgré les menaces du gouvernement, qui a annoncé depuis vendredi dernier dans un communiqué que les grévistes s’exposent à des sanctions. La STT débute donc ce mardi une grève ferme de 72 heures.

 

Le bras de fer entre le gouvernement togolais et la synergie des travailleurs du Togo se poursuit. Au cours d’une Assemblée générale extraordinaire ce lundi 02 mars, la STT a décidé de poursuivre ses manifestations jusqu’à satisfaction totale sans conditions. Il n’est pas question pour la base de fléchir sous les menaces du gouvernement puisque le droit de grève est reconnu par la constitution togolaise.

« L’information principale de cette AG, c’est la confirmation du mot d’ordre de grève par la base. Ceci étant, le mardi, mercredi et jeudi, les travailleurs feront une grève de 72 heures et qui sera suivi d’un sit-in le vendredi. Les travailleurs veulent dire qu’ils restent déterminés et qu’ils sont engagés à aller jusqu’au bout de la lutte », avait indiqué le Dr Gilbert Tsolenyanu, Porte-parole de la STT à l’issue de l’AG.

Après le sit-in de ce lundi 02 mars, la STT poursuit donc ce mardi 03 mars avec une grève ferme et sèche de 72 heures. Le Vendredi 06 mars, si aucune réaction favorable du gouvernement n’est enregistrée, la STT poursuivra sa série de manifestations avec un sit-in identique à celui du 02 mars, avant de se retrouver en Assemblée générale pour faire le point des 3 jours de grèves, 2 jours de sit-in et définir la conduite à tenir dans les prochains jours.

Publier un Commentaire