Education

La STT renoue avec les sit-in et les grèves

stt reprise de la greve

Lors de sa dernière Assemblée Générale, la Synergie des Travailleurs du Togo (STT), a décidé d’entrer de nouveau en grève car le gouvernement ne semble pas être disposé à satisfaire ses revendications formulées depuis 2 ans. La STT annonce une grève de 72 heures du 17 au 19 mars, précédée et suivie de sit-in de 8h 8min à 11 h 11 min, les 16 et 20 du même mois.

 

Le bras de fer entre le gouvernement et la Synergie des travailleurs du Togo (STT) continu. Après une semaine de trêve pour donner chance aux discussions, les activités vont encore une fois être paralysées dans l’administration publique et parapublique au cours de cette semaine. La STT semble être déterminée à poursuivre la lutte, et n’entend pas baisser les bras, malgré les menaces de licenciement que brandissent le ministre Florent Manganawoe de l’Enseignement Primaire et Secondaire, ainsi que ses collègues, contre des agents grévistes qui auraient comptabilisés plus de 10 jours de grève.

Cette décision des membres du gouvernement, suscite de l’indignation au sein de la STT car d’après les textes, les travailleurs togolais disposent du droit de grève.

La STT décide alors d’observer à nouveau une grève ferme et sèche de 72 heures, les 17, 18, et 19 mars, précédée et suivie de sit-in de 8h 8min à 11 h 11 min, les 16 et 20 du même mois.

D’après le Dr. Gilbert Tsolenyanu, le Porte-parole de la STT, la Synergie est déterminée à aller jusqu’au bout de ses revendications.

Publier un Commentaire