Jeunesse et emploi

L’hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan en grève

en greve

Les employés de l’hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan, comptent observer un mouvement de grève de 48 heures, les 30 et 31 mars 2015, en vue d’obtenir une amélioration de leur condition de vie et de travail.

 

Qu’est-ce qui se passe avec le social au Togo ?

Après la CEET, la Tde, la CCST, la FTBC, les enseignants des écoles catholiques, les transporteurs de sables marins, la STT, les employés d’Editogo pour ne citer que ceux là, c’est le tour des employés de l’hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan de rentrer en grève.

Ils viennent de déposer sur la table de leur directeur, un préavis de grève de 48 heures, à compter du lundi 30 mars prochain. Tout comme les autres travailleurs des autres secteurs, ces professionnels de la santé réclament aux-aussi une revalorisation salariale, en vue d’une amélioration de leur condition de vie et de travail.

D’après les témoignages des futurs grévistes, une plateforme revendicative a été adressée depuis un long moment, aux responsables de l’Hôpital mais rien n’est fait jusqu’à présent. Donc, les employés ont décidé de passer à une vitesse supérieure.

D’ici le dimanche 29 mars, si rien n’est fait, les activités seront paralysées dans les services de l’hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan le lundi 30 et le mardi 31 mars. Les malades seront laissés à eux-mêmes, tout comme ceux de tous les hôpitaux publics du Togo depuis des semaines voir des mois, à cause des grèves répétitives de la Synergie des travailleurs du Togo (STT).

Rappelons que déjà ce jeudi 26 mars, les infirmiers de cet hôpital ont tonné le ton, en observant une journée de grève.

Publier un Commentaire