Election Présidentielle 2015 au Togo

Présidentielle 2015: Alberto Olympio détecte 259.735 doublons

alberto olympio3

Au cours d’une sortie médiatique ce mercredi, Alberto Olympio le président du Parti des Togolais, après analyse partiel de l’actuel fichier électoral, révèle à l’opinion publique et à la Communauté internationale, que ce fichier contient 259.735 doublons sur un nombre total de 2.957.018 électeurs, soit 8,78% du fichier.

 

Le président du Parti des Togolais Alberto Olympio n’a pas du tout baissé les bras en ce qui concerne la dénonciation du fichier électoral.

Devant la presse, les experts de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), des représentants de  l’Union européenne (UE), des responsables de partis politiques, des leaders d’organisations de droits de l’homme ce mercredi 25 mars 2015, il a démontré par des exemples précis, que le fichier électoral sur lequel se base la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour organiser le prochain scrutin présidentiel, n’est pas du tout fiable. Ledit fichier serait truffé de doublons et d’électeurs fictifs.

Selon Alberto Olympio, « il y a 259.735 de doublons sur 2.957.018 électeurs, soit 8,78% des électeurs » et tenez-vous bien, ce résultat n’est qu’un premier puisque par faute de temps, le fichier n’a été étudié que partiellement.

On ne peut donc pas parler d’un vote transparent et équitable si environ 30% du fichier électoral ne serait que du faux selon le président du Parti des Togolais.

En effet, compte tenu de la situation, Alberto Olympio demande simplement l’arrêt du processus électoral en cours, afin de poursuivre son analyse sur le fichier électoral dans le but de le débarrasser de toutes irrégularités.

« Si on peut reporter le scrutin de 10 jours, on peut le faire aussi pour deux à trois mois » avait-il indiqué.

Publier un Commentaire