Politique

Selon Gilbert Bawara, le gouvernement n’est pas prêt

 gilbert bawara

Reçu comme invité sur les ondes de la radio Victoire Fm dans l’émission Audi-Actu de ce 17 mars 2015, le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Gilbert Bawara s’est prononcé sur la crise sociale que traverse le Togo. « Nous ne pouvons satisfaire les revendications sociales que si au lendemain des élections, nous impulsons une nouvelle dynamique à la croissance économique » avait-il affirmé.

 

La crise dans le social au Togo, est-elle loin d’être solutionnée ?

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Gilbert Bawara, sur les ondes de la radio Victoire Fm ce mardi, a donné son point de vue sur de différents sujets de l’actualité togolaise.

Concernant les revendications dans le sociale, la crise est loin d’être résolue maintenant selon le ministre. Il soutient que puisque le gouvernement a décidé de financer l’élection présidentielle du 15 avril prochain à ses propres frais, il se trouve dans l’incapacité de satisfaire les revendications sociales dans l’immédiat.

« Nous ne pouvons satisfaire les revendications sociales que si au lendemain des élections, nous impulsons une nouvelle dynamique à la croissance économique » avait laissé entendre le ministre Bawara donc, les travailleurs doivent encore une fois prendre leur mal en patience et croiser les doigts, pour qu’après les élections, le gouvernement puisse satisfaire leurs revendications.

La STT de son côté reste déterminé et estime que « la patience fait parti des vertus des dieux … », et que les travailleurs ne sont pas éternels.

D’où viendra la solution à cette crise sociale au Togo ?

Publier un Commentaire