Election Présidentielle 2015 au Togo

Campagne 2015 au Togo : ce que Faure Gnassingbe a dit

faure confiant

Dans le cadre de la campagne électorale pour le compte de l’élection présidentielle du 25 avril prochain, le président sortant Faure Gnassingbé a sillonné ce mardi 14 avril 2015, l’Amou et le Wawa dans la région des plateaux. S’il y a des gens qui pensent autrement que le parti UNIR, « y’a pas bagarre » avait-il martelé.

 

Après Notsè, Wahala et Tohoun lundi dernier, le président sortant Faure Gnassingbé, candidat à sa propre succession au prochain scrutin du 25 avril, a visité plusieurs localités dans la région des Plateaux ce mardi 14 avril. Il était aux pieds des populations des préfectures de l’Amou et de Wawa, notamment Badou, Kpétébéna et autres.

Après avoir rappelé à la population les progrès réalisés depuis son avènement au pouvoir, Faure Gnassingbé le Candidat de l’UNIR a exhorté son auditoire à voter pour lui, pour un Togo plus développé.

Pour le Chef de l’Etat, il est important que chaque citoyen vote mais, le vote ne doit pas être accompagné de violence. Partout où il passait, Faure Gnassingbé a donc encouragé les populations à garder le calme et la tranquillité, quelque soit celui qui sera proclamé vainqueur au soir du 25 avril prochain.

« Soyons responsables, pensons à l’image du pays », avait-il déclaré car, dès le 25 avril, les projecteurs de la communauté internationale seront braqués sur le Togo.

Le président a enfin félicité chaque candidat et ses militants pour le bon déroulement de la campagne électorale qui a démarré depuis 6 jours et invite ceux de l’UNIR à ne céder à aucune provocation.

Il y a effectivement des togolais qui ne partagent pas le même avis que l’UNIR, « essayez de les convaincre mais s’ils refusent, y’a pas bagarre comme le disent les ivoiriens … » avait déclaré Faure Gnassingbé.

Publier un Commentaire