Interview - Analyse

Campagne Faure 2015 : Vers une réélection du candidat ?

faure2015 campagne

L’homme fort des deux palais est rentré en campagne tout comme ses adversaires politiques dès le 10 avril.

Les avis diffèrent des uns des autres. Certains sont pours et d’autres sont contres. La ville de Lomé est inondée de ses affiches parlantes. Une façon d’hypnotiser la population parce que à force d’écouter une chanson, on finit par l’aimer.

Mais est ce que l’homme du 4 fois 6 n’a pas de quoi séduire son électorat? Eh bien oui. Tout le monde apprécie les beaux ouvrages qu’il a entrepris lors de son dernier quinquennat. Des infrastructures à l’économie en passant par l’agriculture et la lutte contre la pauvreté. Il a vraiment essayé. Au vu de tout ca, est ce à dire que Faure Gnassingbé a t-il enclenché sa machine de réélection?

« Même si ca réélection sème un peu de doute même jusqu’au sein de son entourage il y a de quoi être confiant » disait une jeune femme, récente bénéficiaire du programme FNFI. Et quand on lui demande pour quoi ce doute dans l’entourage du fils de la nation, elle nous dit : »cette fois ci, il serait difficile de voler parce que :

1- Le fichier électoral a été plus ou moins assainit

2- La transparence serait plus ou moins au rendez vous parce que certains des gourous qui aidaient au vol sont en tôle. Là elle fait allusion à Kpatcha et Bodjona

Si tel est le cas, l’alternance est elle en vue? Loin de là, ce n’est pas si facile car l’opposition en elle même n’inspire pas confiance. Elle a ce malheur de se décrédibiliser surtout à l’approche des échéances électorales. Une togolaise vivant en Allemagne me disait hier qu’elle a parcouru toute l’opposition et n’a trouvé personne digne de prendre les rênes de ce pays si ce n’est Essozimna. L’histoire politique togolaise est elle devenue l’anecdote de ce village d’aveugles ou le seul borgne est roi ? A défaut de trouver satisfaction on se contente de ce qu’on a. Comment prendre pour faire? Devons nous arrêter toute suite et désigner le célibataire endurci président ? Non, le processus doit suivre son cours et c’est ca la démocratie et à la fin, on saura si le Faure est aimé de tous pas.

[poll id= »10″]

Publier un Commentaire