Election Présidentielle 2015 au Togo

Pas de consigne de vote pour Alberto Olympio

 alberto olympio4

Le Président National de la formation politique Parti des Travailleurs, Alberto Olympio rompt le silence ce vendredi 24 avril 2015, en affirmant par un communiqué, qu’il ne donnera pas de consigne de vote pour la prochaine présidentielle.

 

Lisez plutôt :

Le Samedi 25 avril 2015, les togolais sont appelés à un scrutin dont les conditions d’organisation sont aussi troubles que l’issue incertaine :

La volonté largement exprimée par une grande majorité des togolais de voir réaliser avant l’élection, les réformes constitutionnelles et institutionnelles est cyniquement ignorée.

Les recommandations consensuelles de la CVJR et de l’Accord Politique Global visant à solder nos crises électorales n’ont pas été mises en application.

Un surprenant consensus, autour d’un fichier analysé et déclaré non fiable, réduisant significativement les chances d’expression de la vérité des urnes à l’issue du scrutin.

L’arbitrage d’une Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), plus que jamais divisée sur les modes opératoires et incontestablement orientée politiquement.
Ce passage en force du gouvernement togolais, tragiquement légitimé par les acteurs politiques se réclamant du changement nous emmène inexorablement vers des lendemains électoraux mouvementés.

Inexorablement, parce que les stratégies porteuses des germes de nos échecs passés une fois encore, ont été reproduites.

En conséquence, le Parti des Togolais, en accord avec ses principales fédérations ne donnera aucune consigne de vote aux militants et sympathisants, renvoyant les parties prenantes dos à dos, et face à leurs incohérences et leurs responsabilités.

C’est une décision dictée par le bon sens, le pragmatisme et la cohérence, lignes directrices de notre culture politique.

Par cette décision, le Parti des Togolais tient définitivement à se démarquer des combines d’appareils et des contorsions politiciennes qui ont montré leurs limites et découragé nos concitoyens. Trop d’entre eux ont perdu confiance et espérance dans la capacité des hommes politiques à porter le changement dans notre pays. Il est temps de leur proposer une nouvelle alternative.

En tant qu’acteur politique, Le Parti des Togolais réaffirme sa ferme volonté de continuer à se battre pour l’émergence d’une nouvelle voie qui offrira des réponses efficaces aux multiples défis politiques, économiques, sociétaux et culturels qui sont les nôtres.

Réaffirmant son engagement aux côtés des togolais de tous bords et de la diaspora, le président Alberto Olympio, a fait le choix républicain de ne pas s’exprimer publiquement pendant toute la période de campagne électorale.

Les conclusions qui découleront de ce parcours électoral, ainsi que notre feuille de route face aux nouveaux défis qui attendent notre parti et nos populations, seront présentées aux fédérations et aux populations dans les jours et semaines à venir.

En attendant, Que Dieu protège et bénisse le Togo.

 

Le Président

Publier un Commentaire