Coopération

Présidentielle 2015 au Togo, Affaire fichier électoral

oif au tog

Le comité de suivi sur le processus électoral était en réunion ce mardi 7 avril 2015 à la Primature. Les 5 candidats ont à l’unanimité, validé les résultats du travail de purification, effectué par l’OIF et la CENI sur le fichier électoral.

 

L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), vient d’achever le nettoyage du fichier électoral en collaboration avec la CENI.

Le comité de suivi du processus électoral, était en réunion ce mardi à la Primature pour faire le point. La séance s’est déroulée sous la houlette du Premier Ministre Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu, en présence des représentants des 5 candidats à l’élection présidentielle du 25 avril prochain (CAP 2015/ANC, ADDI, MCD, NET et UNIR), des membres du gouvernement et de la communauté internationale.

A propos de la question du fichier électoral, l’ensemble des protagonistes est plus ou moins satisfait du travail abattu par les experts de l’OIF et de la CENI. Les irrégularités ont été ôtées, et le fichier compte désormais 3.509.258 électeurs. Un accord a été signé entre l’ensemble des protagonistes pour valider le nouveau fichier électoral.

« Tout est fin prêt ! Dans les 24 ou 48 heures à venir, vous serez situé sur l’ouverture de la campagne et l’élection aura bien lieu le 25 avril », avait déclaré le ministre en charge de l’Administration territoriale Gilbert Bawara, à l’issue de la rencontre.

Mais du côté du CAP 2015, le nouveau fichier électoral est acceptable mais, le bulletin de vote avec l’ordre horizontal des candidats et la procédure de centralisation des données par voie « Succès », ne sont pas les bienvenues.

Publier un Commentaire