Election Présidentielle 2015 au Togo

Présidentielle 2015 au Togo : Le Compte rendu de l’OIF

 Général Siaka Sangaré

Les résultats des travaux pour la consolidation du fichier électoral de 2015 et de 2015, viennent d’être rendus publics par l’OIF ce mercredi 8 avril 2015.

 

Depuis 2 semaines, sous la demande conjointe du CAP 2015 et du Gouvernement, des experts de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), sont à pied d’œuvre pour purifier le fichier électoral de 2013 et celui de 2015.

Après un dur labeur en collaboration avec les experts de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), les experts de l’OIF ont animé ce mercredi 8 avril 2015, une conférence de presse au cours de laquelle, les résultats des travaux de consolidation du fichier électoral on été présentés.

Parlant des irrégularités, l’OIF estime avoir découvert que 75% des électeurs ont été enrôlés par témoignages et seulement 22% l’ont été par carte d’identité. Ceci a amené l’OIF à débarrasser le fichier électoral de 4316 doublons, et le nouveau fichier compte désormais 3 509 258 2 électeurs. En somme, 4112 centres de vote et 8994 bureaux de vote seront opérationnels sur toute l’étendue du territoire national.

Le résultat de l’OIF est apparemment accepté par tous les 5 candidats à la prochaine élection puisque ces derniers avaient signé un accord mardi dernier lors de la réunion du comité de suivi du processus électoral, pour valider le nouveau fichier électoral.

« Le fichier électoral n’est pas parfait. Mais il est consensuel », a indiqué le Général Sangaré, chef de la mission de l’OIF.

Pour le Ministre Gilbert Bawara de l’Administration territoriale, le processus électoral peut donc continuer et la prochaine étape, c’est l’ouverture de la campagne électorale.

Du côté du CAP 2015, le fichier électoral a été plus ou moins consolidé mais, le bulletin de vote avec l’ordre horizontal des candidats et le mode de centralisation des résultats par voie « Succès », sont toujours contestés.

Publier un Commentaire