Election Présidentielle 2015 au Togo

Scrutin Présidentiel au Togo : Qui est Gerry Taama ?

 taama gerry komandega

Le candidat du Nouvel engagement togolais (NET) à la présidentielle du 25 avril prochain, est le plus jeune et le plus branché des 5 candidats en lice pour le fauteuil présidentiel. Qui est en réalité Gerry Taama ?

 

Biographie

Né de l’union d’un docteur agronome Nawda et d’une institutrice Kabyè à Siou le 2 février 1975, Gerry Taama fut élevé par ses grands parents. Il épousa le 24 juin 2006 Arlène Taama.

Gerry Taama fit ses études primaires entre Pya et Siou, les secondaires au collège Chaminade à Kara et au collège protestant de Lomé, et décroche le baccalauréat scientifique en 1995. L’année suivante, au lieu de poursuivre ses études dans une université, il intégra une ferme où il travailla comme contremaitre pendant 2 bonnes années, avant d’intégrer l’Université de Lomé, où, il obtint une licence en Sociologie de la communication.

En 1999, Gerry Taama intègre l’École spéciale militaire de Saint-Cyr et décroche en 2002, un diplôme de cette école en plus d’une maitrise en droit international humanitaire. Peu de temps après, il poursuit et termine sa formation par une spécialisation à l’École d’applications de l’arme blindée et cavalerie de Saumur.

De retour au Pays en 2003, il fut affecté dans le sous-groupement blindé à Lomé puis en 2004, il participe au contingent togolais de l’ONUCI en Côte d’Ivoire où il séjourna pendant 2 ans.

Il revint au Togo, et fut affecté à l’École de formation des officiers des forces armées togolaises (EFOFAT) à Pya en tant qu’instructeur mais en 2008, il demande sa mise en disponibilité de l’armée et se lance dans une formation en communication par correspondance.

En 2009, Gerry Taama publie son tout premier roman « Parcours de combattants » paru aux éditions l’Harmattan dont il est le directeur.

En 2010, il met en place une société de gardiennage privée dénommée « Jaguar Security » et publie un recueil de nouvelles, dans la maison d’édition qu’il vient de lancer.

Gerry Taama abandonne définitivement l’armée togolaise en présentant sa démission en 2011.

 

 

Parcours politique

C’était en 1993 que Gerry Taama a fait ses premiers pas en politique.

A 18 ans, il s’engage d’abord dans un parti de l’opposition Union des Libéraux Indépendants de Jacques Amouzou, puis dans l’UTD d’Edem Kodjo 1 ans plus tard. Déçu par la décision d’Edem Kodjo de s’unir au RPT après les législatives de 1994, Gerry Taama se retire de l’UTD.

Etant un grand Blogeur, Gerry Taama transforma très rapidement en 2011, son blog « Terres togolaises », qui était relatait les expériences de Gerry Taama pendant qu’il était encore dans l’armé, en une plateforme politique. Le 28 avril 2012, dans le souci d’incarner une nouvelle dynamique dans le paysage politique togolais Gerry Taama crée le parti Nouvel engagement togolais (NET) à la tête duquel il a été désigné président. Même aujourd’hui, Gerry ne cesse de dire qu’il est entré en politique grâce au blog, qui lui a permis d’avoir plus confiance en soi, et de réaliser qu’il pouvait être une voix.

Depuis 2012, le NET est présent sur la scène politique togolaise. Il a participé à l’élection législative de 2013 au Togo et a désigné un candidat à l’élection présidentielle du 25 avril prochain.

 

 

Que propose le candidat du NET aux populations ?

Tous comme les autres candidats en lice pour cette élection présidentielle, Gerry Taama a lui aussi élaboré un projet de société pour le Togo selon sa vision.

Le projet de société que présente Gerry Taama aux populations s’intitule « Mes 15 engagements », et s’articule autour de trois points essentiels à savoir :

  • le développement économique inclusif,
  • les réformes politiques constitutionnelles et institutionnelles, et
  • la modernisation de notre fonction publique.

« Le développement économique inclusif, passe par la promotion du secteur privé, l’amélioration de l’employabilité des jeunes, la réduction des coûts de production. Les réformes dans ces trois domaines devraient nous permettre de créer 100 000 emplois d’ici fin 2016 », indique le candidat du NET.

Concernant les réformes politiques, constitutionnelles et institutionnelles tant désirées par le peuple togolais, la priorité selon Gerry Taama sera la décentralisation. Dès juillet 2015, le NET compte donc mettre en œuvre le chantier de la décentralisation, devant aboutir aux élections locales en février 2016.

En vue de la modernisation de la fonction publique, les états généraux de la fonction publique seraient aussi une solution rapide selon le candidat du NET, pour corriger et établir le statut général de la fonction publique, avec une possibilité d’augmentation de salaire de 15 à 25% dès novembre 2015.

[poll id= »10″]

Publier un Commentaire