Agri - Environnement

Pénurie du maïs au Togo : L’ANSAT réagit

 ansat

Le Ministre en charge de l’Agriculture Ouro-Koura Agadazi et ses collègues du Commerce Leguezim Balouki et de l’Equipement rural Bissoune Nangabou, avaient rencontré les agriculteurs, commerçants et journalistes ce jeudi à propos de la flambée du prix du Maïs au Togo. L’ANSAT est prêt à agir.

 

Depuis quelques semaines, le prix du maïs a augmenté de près de 50% sur les marchés du Togo. Le bol qui se vendait à 400 Fr Cfa est passé à 650 voir 700 Fr Cfa en moins d’un mois. Les autorités compétentes interpellées par cette situation, n’ont pas tardé à réagir.

Ce jeudi 21 mai 2015, une rencontre d’échange a eu lieu entre les ministres Ouro-Koura Agadazi de l’Agriculture, Leguezim Balouki du Commerce, Bissoune Nangabou de l’Equipement rural et les agriculteurs, commerçants et journalistes.

Le ministre Ouro-Koura Agadazi préoccupé par la population, a laissé entendre à la population que l’Agence Nationale pour la Sécurité Alimentaire (ANSAT), va déverser ses stocks sur les marchés du Togo. Afin de normaliser les prix, il a affirmé qu’il y aura un contrat qui sera signé avec les commerçants du maïs, où un prix unique sera fixé. Ainsi, personne ne pourra plus augmenter le prix du maïs à sa guise, puisqu’un comité de suivi et des contrôleurs seront mis en place pour surveiller la vente du maïs sur toute l’étendue du territoire.

Cette nouvelle est peu avantageuse pour les agriculteurs qui profitent en ce moment de la hausse du prix du maïs pour réaliser des bénéfices. Ils demandent donc encore deux semaines pour faire écouler leurs stocks avant que l’ANSAT ne passe à l’action.

Mais les togolais se demandent si les maïs stockés par l’ANSAT sont encore de bonne qualité ? Et si oui, y-a-t-il une quantité suffisante pour toute la population ? A combien sera vendu le bol du maïs de l’ANSAT ?

Toutes ces questions restent pour le moment posées.

 

Publier un Commentaire