Politique

Togo : CAP 2015 renoue avec la marche

 fabre-visage

Le principal contestataire de la victoire de Faure Gnassingbé à l’élection présidentielle du 25 avril dernier Jean-Pierre Fabre et sa troupe, ont effectué une marche de protestation pour reprendre la victoire qui leur a été « volée » samedi dernier.

 

En attendant la réponse de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), la coalition Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015) et son candidat malheureux au scrutin présidentiel passé, comptent renouer avec les manifestations de rue.

CAP 2015 a donc pris le pouls de la rue ce samedi 16 mai 2015 sous une sévère surveillance des forces de l’ordre. Les militants de cette coalition, leur candidats et leurs responsables, ont battu le pavé afin de protester contre le « coup de force électoral » perpétré par le régime en place après la présidentielle du 25 avril dernier.

Jean-Pierre Fabre qui ne reconnait pas jusqu’à présent sa défaite, affirme être le vainqueur de cette élection. Il compte reprendre la victoire qui lui a été volée par Faure Gnassingbé par la rue.

« Lorsque quelqu’un opère un coup de force, il faut s’opposer (…) », avait-il laissé entendre samedi dernier lors de la marche.

Le CAP 2015 a donc annoncé une nouvelle marche sur le samedi prochain, en attendant toujours la réponse de l’OIF.

Mais rappelons que le CAP 2015 avait lancé un ultimatum le 9 mai dernier à l’OIF, en lui donnant jusqu’au 15 mai, pour dépêcher au Togo une mission internationale conduite par le général Siaka Sangaré pour l’audit des procès verbaux.

Le 15 mai est passé mais le CAP 2015 affirme attendre toujours la réponse de l’OIF qui a déjà adressé ses félicitations par la voix de sa Secrétaire Générale Michaëlle Jean, au Président élu Faure Gnassingbé.

L’OIF pourra t-elle revenir en arrière comme le souhaite le CAP 2015 ? Attendons de voir la suite.

Publier un Commentaire