Economie

Togo : Le conseil de la CSTT a tourné au vinaigre

 querelle cstt

La Confédération syndicale des travailleurs du Togo (CSTT) était en Conseil Syndical ce mercredi pour voir mieux dans cette fameuse affaire de malversation financière mais, la rencontre n’a pas pu aboutir, les membres et le bureau de la CSTT se sont séparés en queue de poisson.

 

Les discussions ont tourné au vinaigre ce mercredi entre les responsables de la CSTT et les membres de cette confédération, lors du Conseil syndical convoqué ce mercredi 20 mai pour éclaircir les uns les autres sur l’affaire de détournement de plus de 300 millions de Fr Cfa de la caisse de la CSTT.

A cette rencontre, les responsables ont voulu présenter le rapport de l’audit effectué par la société Belge et justifier les zones d’ombres mais dans une fureur inqualifiable, les membres se sont opposés et ont réclamé tout simplement la démission du bureau. Ce désaccord a été à la source de violentes agressions verbales et certains ont même voulu en venir ou poing.

Le conseil ne pouvant plus se tenir à cause du cafouillage qui régnait dans la salle, il a été suspendu pour une date ultérieure.

Le principal accusé dans cette malversation financière est le Secrétaire Général de la CSTT Sébastien Têvi. Celui-ci nie en bloc toutes les actions portées contre lui et tente de justifier les traces de l’argent supposé disparu.

Les responsables de la CSTT seront devant la presse ce jeudi afin de mieux s’expliquer.

Pour rappel, une société belge sollicitée pour réaliser l’audit des comptes de la CSTT, a découvert la disparition de la somme de 300.074.374 Fr Cfa de la caisse de la CSTT. Cette nouvelle a suscité le départ d’un partenaire de longue date de la CSTT après avoir exigé des explications valables.

Publier un Commentaire