Election Présidentielle 2015 au Togo

Togo : L’OIF répond au CAP 2015

 cap 2015 et OIF

La réponse de l’Organisation Internationale de la francophonie (OIF) tant attendue est finalement parvenue au CAP 2015. Michaëlle Jean n’enverra pas des missionnaires au Togo pour la recompte des voix.

 

Lors de son premier meeting d’information après l’élection présidentielle du 25 avril dernier, le CAP 2015, contestataire de la victoire de Faure Gnassingbé, à lancé un appel pressant à l’Organisation Internationale de la francophonie (OIF), lui demandant de dépêcher à Lomé, une délégation conduite par le général Siaka Sangaré, pour la recompte des voix et l’audit des procès verbaux.

Après plus de 10 jours de silence, l’OIF vient d’adresser un message en réponse à la demande à la coalition CAP 2015 et son candidat Jean-Pierre Fabre.

Dans sa réponse, Michaëlle Jean la Secrétaire Générale de l’OIF souligne au CAP 2015 que l’OIF n’a aucun engagement avec le Togo et que les résultats officiels proclamés par la Cour Constitutionnelle sont irréversibles.

Cette réponse était bien prévisible puisque Michaëlle Jean fait partie des premières personnes qui ont adressé leurs félicitations au Président Faure pour sa réélection après sa prestation de serment devant la Cour Constitutionnelle le 4 mai dernier.

Mais, apparemment, tout porte à croire que le candidat malheureux Jean-Pierre et sa troupe ne s’attendaient pas à cette réponse de la part de l’OIF.

Que vont-il faire à présent pour « mettre fin à ce coup de force comme ils le disent »?

C’est le wait and see.

Publier un Commentaire