Economie

Togo : Le MMLK dénonce la cherté du ciment et du maïs

 pasteur edoh

Le Mouvement Martin Luther King du pasteur Edoh Komi, est monté au créneau pour dénoncer l’augmentation du prix du ciment depuis quelques temps par les vendeurs et la flambée du prix du maïs depuis quelques semaines.

 

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) « la voix des sans voix » par un communiqué, interpelle les autorités togolaises compétentes pour régulariser le prix du ciment et du maïs sur le marché togolais.

En effet, depuis plusieurs mois, le ciment est devenu très rare au Togo, un pays producteur du ciment. La pénurie de cette denrée de construction a amené les vendeurs à augmenter le prix du ciment. Au lieu de 4050 Fr Cfa, le paquet de ciment est vendu à 4500 Fr Cfa. Il s’agit d’une situation anormale puisque le prix du ciment entre temps, n’a pas augmenté à l’usine de production.

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) demande donc au Gouvernement togolais de réagir promptement pour que les prix soient normalisés sur les marchés du Togo.

Le maïs quant à lui, a connu une flambée au cours de ces dernières semaines. Ce céréale qui constitue l’aliment de base des togolais est passé de 400fr Cfa le bol à 650 voir 700 Fr Cfa en moins de 2 semaines.

Quelles que soient les explications qu’on peut donner à ce phénomène, le MMLK demande à l’ANSAT de prendre la situation en main, d’œuvrer pour la diminution du prix de maïs au Togo en faisant usage des stocks.

Le gouvernement a déjà commencé par mettre la main sur les vendeurs du ciment qui sont dans le cas. Espérons qu’une solution rapide sera bientôt trouvée pour le cas du maïs.

Publier un Commentaire