Jeunesse et emploi

Togo : La STT s’accorde 10 jours réflexion

STT Gilbert Tsolenyanou

La Synergie des Travailleurs du Togo (STT) était en Assemblée Générale ce mercredi. La base a décidé de donner un délai de 10 jours pour préparer les actions futures.

 

Ils étaient des milliers de fonctionnaires à se rassembler ce mercredi 20 mai dans l’après midi au centre communautaire de Tokoin pour assister à la rentrée solennelle de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), après une trêve de plus d’(1) un mois, laissant place au processus électoral notamment la campagne électorale, l’élection présidentielle et la proclamation des résultats.

A cette première rencontre, les discussions ont tourné autours de 3 problèmes majeurs selon le Porte-parole de la Synergie Gilbert Tsolenyanu. Il s’était agit des problèmes de précompte anarchique effectué sur le salaire des travailleurs de la STT, le problème de stratégie à envisager pour obtenir satisfaction des revendications et le problème de mobilisation autour de cette stratégie.

En conclusion, selon Gilbert, la STT donne 10 jours pour :

  • Recueillir les décisions de la base à l’intérieur du pays ;
  • Pour donner du temps au parlement qui a approché la STT entretemps ;
  • Pour donner du temps au gouvernement et
  • Pour explorer certaines pistes notamment celle de saisir le Président de la République en personne.

La STT se donne donc rendez-vous le 29 mai pour une nouvelle Assemblée Générale.

Toutefois, la STT tient à souligner que dans les jours à venir, si aucune réaction favorable n’a été enregistrée de la part du gouvernement ou des autorités compétentes, et bien, « aucune action ne sera écartée, grève, sit-in, marche, rien ne sera écarté dans les manifestations de la STT pour obtenir satisfaction de ses revendications, vieilles de 2 ans déjà », affirme Gilbert Tsolenyanu.

Que Dieu préserve le Togo.

Publier un Commentaire