Economie

Zémidjan : un métier à court ou à long terme ?

zemidjanta

Les conducteurs de taxis-moto à Lomé communément appelé Zémidjan, sont exposés à plusieurs soucis de santé. Un Homme doit-il exercer cette profession tout au long de sa vie ou doit-il l’arrêter à un moment donné ?

 

Le problème de chômage au Togo a fait accroitre le nombre de conducteurs de taxis-moto dans le pays ces dernières années. Même dans les villes et villages à l’intérieur du Togo, ont retrouve ces Zémidjans qui sont prêts à amener les personnes qui les sollicitent d’un endroit à une autre contre de l’argent.

Même si leur service est très apprécié par les togolais, le Zémidjan est un métier très dur, difficile, indésirable, qui laisse des conséquences néfastes sur la santé de celui que l’exerce.

D’après des témoignages, les Zémidjanmen souffrent souvent de la fatigue musculaire, de la faiblesse sexuelle, des problèmes d’yeux et autres.

Mais selon un spécialiste, le docteur Happy Kokou Agoudavi, les Zémidjanmen sont souvent sujets à des effets indésirables liés au gaz d’échappement qu’ils inhalent tous les jours.

L’inhalation de l’azote et du monoxyde de Carbonne que libèrent le gaz d’échappement des moteurs, entraine à la longue l’irritation des yeux, des difficultés respiratoires, l’hypertension artérielle, des douleurs lombaires a t-il expliqué. Les Zémidjanmen peuvent donc à la longue développer des maladies d’yeux, des maladies respiratoires telles que l’asthme et faire facilement de l’AVC à cause de l’hypertension artérielle.

Les risques de ce métier sont grands, même s’il constitue un moyen de subsistance pour des familles.

En septembre 2014, le gouvernement togolais a créé la MUCTAM pour soulager les peines des Zémidjans togolais. La DOSI compte fournir des motos aux conducteurs de taxis-moto, ouvrir une mutuelle pour les travailleurs de ce secteur et les intégrer dans un service d’assurance maladie tout comme les fonctionnaires togolais.

Ce métier n’est pas à exercer à long terme mais que faire dans un pays où le taux de chômage est élevé ? Même des diplômés et des gens en fin de formation continuent dans ce secteur à cause du manque d’emploi au Togo.

Que faire ?

Publier un Commentaire