Education

Descente inopinée des autorités de l’éducation dans certains établissements

 ministre maganawe

Vendredi dernier, une équipe du ministère des Enseignements primaire et secondaire a visité d’une façon improviste, certains établissements privés laïcs à Lomé, dans le but de contrôler leurs agréments et l’état des infrastructures.

 

A la veille du démarrage des examens de fin d’année, le ministère des Enseignements primaire et secondaire effectue une visite de terrain. Une délégation composée de pédagogues, de statisticiens et de techniciens génie civile conduite par monsieur Bielo Madjatom, est descendue par surprise dans plusieurs établissements scolaires privés de la capitale.

L’objectif est de vérifier si ces écoles sont en conformité avec l’Etat togolais, et si les infrastructures ne souffrent d’aucune défaillance. Le ministère des Enseignements primaire et secondaire a initié cette sortie inopinée, afin d’inciter les responsables des écoles privées à offrir un encadrement pédagogique de qualité aux apprenants.

La conclusion issue de cette tournée n’a pas été satisfaisante selon le chef de la délégation monsieur Bielo. Il y a eu plus de mauvais élèves que de bons. Sur 5 écoles visitées, 3 ne sont pas en conformité avec les textes régissant la création d’école au Togo.

Certains écoles ne disposent pas d’agrément, d’autres en ont mais largement expiré, et les infrastructures de certaines ne correspond pas aux normes prescrites.

« Nous avons trouvé des énormités au cours de cette visite. Nous avons remarqué que les élèves tiennent le cahier de texte au lieu du Directeur. Dans certains cahiers, les enseignants ne donnent pas des exercices de maison à leurs élèves, pas d’application, les cours sont purement théoriques », a indiqué l’un des pédagogues.

Le gouvernement lance encore une fois un appel à tous ces établissements scolaires qui ne sont pas en règle avec l’Etat, à presser les pas pour régulariser leurs situations.

A bon entendeur, salut !

Publier un Commentaire