Faits divers

Mouvement d’humeur des Etudiants de l’INJS ce lundi

 mouvement greve

Mécontents pour n’avoir pas perçu les bourses et allocations universitaires depuis 10 mois, les étudiants et étudiantes de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS), ont observé une manifestation de rue ce lundi à Lomé.

 

Ce lundi 15 juin dans la matinée, le boulevard Jean-Paul II à Lomé était occupé par les étudiants et étudiantes de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). Avec des pancartes portant des écritures comme « 2 morts cette année », « 10 mois sans tranche », ces étudiants se dirigeaient vers leur ministère sous tutelle, dans l’espoir d’obtenir satisfaction d’une réclamation.

Mais qu’est-ce qui a poussé ces jeunes dans la rue ?

« Depuis la rentrée scolaire jusqu’à présent, nous n’avons rien perçu comme tranche d’aide ou de bourse. Au niveau de l’INJS, nous avons entamé des démarches il y a de cela deux mois mais nous n’avons pas d’issue.
Et nous avons décidé aujourd’hui d’aller voir les autorités de notre ministère de tutelle pour voir ce qui ne va pas », a expliqué Konémpo Bandaguidi, délégué général des étudiants de l’INJS.

« Au cours de cette année, deux de nos camarades sont décédés à cause du manque de moyens mais toujours, personne ne nous dit rien et la vie continue. Si nous ne réagissons pas, nous risquons de mourir un à un dans cet institut », renchéri Emefa Akpalou, la déléguée adjointe.

Elle explique que les tranches son absents au niveau de l’INJS depuis 10 mois alors que les étudiants de cet institut ont besoin de l’argent pour assumer leur formation.

Ce lundi, le cortège n’a pas pu atteindre sa destination. Il été arrêté en route au niveau de l’Eglise Catholique Sainte Rita à Wuiti par les forces de l’ordre et de sécurité mais, ces étudiants mécontents ne comptent pas baisser les bras jusqu’à satisfaction totale de leur revendications.

Publier un Commentaire