Faits divers

UCJG – Togo sensibilise sur le droit des détenus

enfants en prison

Sous l’initiative de l’UCJG-Togo en collaboration avec Y CARE International, des officiers de police judiciaire, des juges et des surveillants de l’administration pénitentiaire choisis sur l’ensemble du territoire national, bénéficient d’une formation sur le respect des droits de l’homme dans l’administration de la justice depuis ce jeudi 11 juin à Lomé.

 

Que subissent les détenus dans l’administration de la Justice au Togo ? Le droit des prisonniers est-il respecté dans les milieux carcéraux?

L’Union Chrétienne des Jeunes Gens du Togo (UCJG-Togo), avec l’appui financier de Y CARE International, a pris sur elle de rassembler certains acteurs de l’administration de la justice, pour une formation de remise à niveau sur la question.

Ce jeudi 11 juin à Lomé, s’est ouvert une rencontre qui a vu la participation des initiateurs de l’événement, des officiers de police judiciaire, des juges et des surveillants de l’administration pénitentiaire choisis sur l’ensemble du territoire national.

L’idée est de sensibiliser toutes ces personnes ciblées, sur le respect des droits de l’homme dans l’administration de la justice.

Cette action de l’UCJG-Togo, s’inscrit dans le prolongement du projet « soutien aux défenseurs des droits de l’homme contre le mauvais traitement systématique des jeunes en conflit avec la loi et pour un meilleur accès à la justice ».

« A la date d’hier, sur un total de 4201 détenus dans les douze prisons du pays, 2772, soit près de 66% sont en attente de jugement. Or, selon les standards internationaux, lorsque dans un pays le nombre de personnes non encore jugées est supérieur à 30% des détenus, la justice pénale ne fonctionne pas », a expliqué le Directeur de cabinet du ministre de la justice, Egbetogno Kossivi.

Mettre en place un cadre d’échange entre tous les acteurs de la chaîne pénale, pour une protection maximale des droits des détenus, tel est l’objectif des organisateurs de cette rencontre.

Publier un Commentaire