Faits divers

Des artistes togolais se mobilisent pour le mieux être des détenus

detenus prison civil de lome
Le Palais des Congrès de Lomé a vibré dimanche dernier au son de différentes sonorités, en majorité du gospel, lors du concert organisé en faveur des détenus. Cette troisième édition a encore tenu toutes ses promesses. Plus de 3000 personnes y ont fait le déplacement pour manifester leur solidarité envers tous ceux qui sont privés de leur liberté.
Le spectacle a également servi de plateforme pour lancer des appels de fonds et collecter de l’argent pour l’achat de médicaments au bénéfice des 12 établissements pénitentiaires que compte le pays.
« La prison est une maison comparable à un hôpital où chacun peut s’y retrouver », a déclaré la porte parole des détenus de la prison de Lomé dans une adresse empreinte d’une vive émotion. Elle a demandé pardon pour les fautes commises et exhorté la jeunesse à éviter toutes les erreurs qui pourraient les y conduire.
Selon cette dernière dont nous taisons le nom, les conditions dans les prisons ne sont pas des plus enviables, appelant les autorités et toutes les bonnes volontés à aider à les améliorer.
« Nous demandons que des sonneries soient installées dans les prisons afin d’évacuer tout cas d’urgence vers les centres hospitaliers » a t-elle dit. Elle n’a pas manqué d’évoquer également les conditions des détenus femmes.
« L’Etat avec l’appui des partenaires entreprend de vastes chantiers tant dans l’amélioration des conditions de détention que dans les réformes de la justice », a pour sa part, souligné le Garde des Sceaux, M. Pius Agbetomey, promettant engager plus de ressources pour plus de dignité dans les établissements pénitentiaires du pays.
Comme d’autres partenaires au développement, le PNUD accompagne depuis de nombreuses années le gouvernement togolais dans le processus de modernisation de la justice.
En 2012, a été lancé le projet « Recours au volontariat pour un appui juridique aux groupes vulnérables en milieu carcéral ». Grâce aux résultats obtenus, le PNUD décide de passer à l’échelle en 2014.
Source : Média Togo

Publier un Commentaire