Education

Écoles de formation supérieure au Togo: Les vendeurs d’illusions bientôt démasqués

 

etablissement scolaire

Les vacances sont des périodes de matraquage en termes de publicité sur les formations qu’offrent les établissement privés d’enseignement supérieur au Togo. Ceci, dans le but d’amener des parents en quête d’une formation de qualité pour leurs enfants, à inscrire  ces derniers dans les écoles de référence.

De ce fait, les écrans de télé, les ondes radios, les panneaux d’affichage voire les réseaux sociaux, sont envahis par des campagnes de pub. Dans le lot, l’on retrouve des vendeurs d’illusion qui proposent des offres alléchantes, mais souvent très imprécises et parfois mensongères. Par ailleurs, nombre de ces écoles ne disposent  pas d’agrément.

Face à cette situation, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm a adressé une note aux fondateurs de ces universités privées pour les « mettre en garde » contre toute volonté d’induire les étudiants en erreur concernant la formation proposée et les diplômes délivrés. L’ambition étant d’assainir le secteur et sortir ainsi du lot, les brebis galeuses.

Dans le communiqué, le ministère rappelle que « toute publicité doit être conforme à l’agrément reçu et refléter la réalité du type d’enseignement proposé ».  « Le gouvernement s’apprête d’ailleurs à publier la liste des établissement privés agrées », souligne le texte.

Publier un Commentaire