Réligion et Culture

Expo au Laboratoire Lomé : Le « Cri de la Nature » de Lenuel

GEDSC DIGITAL CAMERA

Du 09 octobre au 21 novembre prochain, l’artiste plasticien Togolais Lenuel (photo à gauche) nous fait découvrir la nature comme on ne l’a jamais vue. Ceci, à travers « Le cri de la nature ». Le vernissage de l’expo qui s’est déroulé vendredi dernier, a drainé un monde fou à l’espace d’art contemporain Le Laboratoire Lomé, situé à l’entrée sud de la Résidence du Bénin (Caisse).

Fruit d’une collaboration avec Sandra Agbessi, la Directrice de l’espace, cette exposition nous propose d’explorer les merveilles dont regorge la nature à travers une série de 22 tableaux exceptionnels en petit et grand format. L’exposition « Le cri de la nature » est donc une invite à un spectacle hors norme.

Surprenante, généreuse, la nature fait partie d’un patrimoine universel que nous avons le devoir de préserver d’autant plus qu’elle est particulièrement menacée par les activités humaines.

C’est la justification du « cri  » lancé par Lenuel à travers des œuvres dans un labyrinthe constitué d’arbres et de forets aux notes surréalistes.

Invitation Expo Lenuel_emailing - Edited

Les arbres de Lenuel livrent tous leurs secrets laissant au spectateur le libre choix de déceler et de d’imprégner.

« Par leur situation, leur âge, leur taille ou leur symbolique, certains arbres constituent un héritage naturel et culturel qu’il nous appartient de préserver et de mettre en valeur », a laissé entendre Lenuel.

« J’ai choisi ce thème pour attirer l’attention de la masse sur le réchauffement climatique et permettre à ceux qui n’ont pas l’occasion de faire des randonnées dans la nature, de voir qu’il y a des merveilles. A travers le déboisement et toute autre action humaine, la forêt est en train de disparaître alors que l’écosystème constitue un grand poumon pour la nature », a souligné ce dernier.

Le « Cri de la Nature » répond donc aux aspirations du gouvernement togolais à faire du développement durable, une réalité, pour la préservation de l’environnement.

« L’artiste a très bien compris cette problématique et est en train de pousser un cri d’alerte. Les arbres constituent une partie importante, sinon essentielle du cycle de production de l’air. Mais, si on coupe les arbres, c’est comme si progressivement, on se ferme les portes de l’usine de fabrication de l’air pour aller tout doucement vers une asphyxie. Voilà pourquoi le ministère de l’Environnement fait la sensibilisation pour la préservation des forêts », a indiqué pour sa part Guy Madjé Lorenzo, le ministre en charge de la Culture et des Arts.

Séduit par la qualité des œuvres de Lenuel, le ministre s’est exclamé en ces termes : « L’artiste est très doué, c’est un peintre talentueux qui a une technique qui lui est propre, une technique particulière de peinture. Au-delà de tout cela, c’est quelqu’un qui est très imaginatif ».

Le travail de l’artiste plasticien est donc une belle invitation à repenser notre relation avec la nature en prenant le temps de contempler la richesse de la biodiversité.

A noter que des ateliers pour enfants enfants, un atelier d’écriture et une rencontre avec le public se tiendront également au cours de la période de l’expo.

Diplômé en technique artistique, Dodji Kokou Offissa alias Lenuel a débuté son art par la production de personnages de dessins animés pour se plonger ensuite dans la découverte de la peinture.

Procurez-vous de ses œuvres! Toile disponible à partir de 80 000 F CFA.

Publier un Commentaire