Politique

Fulbert Attisso veut faire les choses autrement au Togo

 

Fulbert Attisso

C’est à Kpémé, localité située à environ 20 km à l’est de Lomé, que « Le Togo Autrement », le tout nouveau né des partis politiques, a été lancé samedi dernier. 

Cette 108è formation sur l’échiquier politique togolais est présidée par Fulbert Sassou Attisso, journaliste-écrivain et initiateur de ‘L’appel des Patriotes », mouvement visant à rassembler les partis de l’opposition dans un même creuset ».

Selon ses responsables, « Le Togo Autrement » est un parti de l’opposition, dont l’objectif principal est « d’aider les populations à réaliser leur rêve, celui de l’alternance ».

« Il y a 25 ans, nous avons engagé une lutte pour la démocratisation du Togo et surtout l’alternance. Mais, nous avons constaté que cette alternance n’aboutit pas. Notre parti politique ne veut pas tomber dans le train-train des partis de l’opposition, raison pour laquelle nous l’avons baptisé « Le Togo Autrement ». Car, nous avons envie de faire les choses autrement que les choses ont été faites au sein de la classe politique de l’opposition », a expliqué Fulbert Attisso.

« Pour nous au Togo Autrement, l’alternance demeure un objectif, mais nous n’allons pas l’attendre pour résoudre les problèmes et autres difficultés de la population. Il s’agit pour nous de mettre l’Etat devant ses responsabilités », a indiqué M Attisso.

Il ajoute en ces termes : « Nous serons un parti médiateur entre l’Etat et la population, de sorte que, si une population a un problème, ou quand un Togolais rencontre des difficultés, le parti mènera des démarches avant d’interpeller le gouvernement ».

Le président de « Le Togo Autrement » a par ailleurs appelé le peuple togolais à croire qu’une opposition est possible et donc de « se mobiliser afin d’écrire les pages glorieuses de l’histoire de la lutte politique ».

Publier un Commentaire