Societé

Miss Togo s’engage pour l’accès à l’eau potable dans son village natal

CNpBggdVEAA0qpw - Edited

L’accès à l’eau potable reste l’un des défis majeurs que le gouvernement togolais tente de relever depuis plusieurs années à travers divers projets. 

Dans le cadre de l’exécution de son projet social dénommé « La promotion de l’entrepreneuriat des femmes démunies », la nouvelle ambassadrice de la beauté togolaise, Gaëlle Akou Yayra Adjoh (photo), entend appuyer les efforts des pouvoirs publics allant dans ce sens.

Effectuant le week-end dernier dans son village natal à Kpomé Akadjamé dans la préfecture de Zio (35 km au nord de Lomé), la Miss Togo 2015 a noté qu’il y a une « pénurie » d’eau potable dans ce milieu.

« Avec le soutien du Comité national Miss Togo et de ses partenaires, nous comptons réhabiliter l’un des forages qui existe déjà afin de faciliter à la population l’accès à l’eau potable », a annoncé la reine de la beauté féminine togolaise.

« J’aimerais souligner que c’est surtout pour aider les femmes à sortir en quelque sorte de la pauvreté », a ajouté cette dernière.

Saisissant l’occasion, elle a échangé avec avec les siens sur l’importance de la scolarisation des enfants. Le plus beau cadeau qu’un parent peut offrir à son enfant, étant de lui offrir une bonne éducation, a-t-on l’habitude de dire.

Se réjouissant de la visite de sa digne « fille », le chef du village voit en ce geste, « une grande bénédiction pour son village ». 

« C’est le signe que nous sommes sur la bonne voie et que si nous sommes solidaires, si nous nous occupons de l’éducation de nos enfants, ce sont des graines et des fruits plus grands encore que nous récolterons », a-t-il laissé entendre.

Publier un Commentaire