Faits divers

La vindicte populaire a fait une victime innocente

L’information est rapportée par notre confrère Icilomé. La vindicte populaire prend une ampleur inquiétante dans la capitale, malgré les appels à la retenue du gouvernement et des organisations de défense des droits de l’Homme. Des innocents commencent malheureusement par y laisser leur vie. C’est le cas d’un jeune homme victime de cette justice populaire lundi dans le quartier Bè-Avéto.

Selon le frère de la victime, cette dernière aurait été poursuivie dans la nuit par des inconnus. pris de panique, il a trouvé refuge dans un coin à Bè-Avéto.

Très tôt le matin, il sortit de sa cachette et rentra dans une maison pour demander assistance. Mais l’ayant pris pour un voleur, une dame, par ses cris, a ameuté les riverains.

« C’est ce matin, on nous a appelé que notre frère a été tué. Tout le monde était affolé. Quand nous nous sommes rendus sur les lieux, nous l’avons constaté. Selon les enquêtes, il était rentré dans une maison et une vieille qui criait que c’est un voleur. Il tentait d’expliquer qu’il n’est pas voleur mais les gens l’ont tabassé comme un voleur », a-t-il déploré.

Il a dit être très affecté par la mort de son frère qui en réalité, n’était pas un voleur.

« C’est vraiment injuste. Mon frère n’est pas voleur, mais plutôt un transitaire et tout le monde le connaît très bien », a-t-il ajouté.

Photo : Image d’archives

Publier un Commentaire