Politique

Crise au CAR : Le fondateur du parti Me Agboyibo indésirable ?

agboyibo
« Nous n’allons même pas laisser à Agboyibo les coquilles vides », dixit des militants du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), dont les propos ont été recueillis par nos confrères du journal Le Correcteur.
La crise connaît des proportions inquiétantes au sein du parti des déshérités. Même si, dans sa correspondance aux fédérations du parti, Me Yawovi Agboyibo a déclaré qu’il n’a nullement l’intention de revenir à la tête du CAR, les militants, surtout ceux qui sont contre ce retour, disent rester vigilants et n’entendent pas fléchir dans leur position.
A les en croire, même si tous les cadres arrivent à quitter le parti, ils (les militants défavorables au retour d’Agboyibo) ne laisseront pas la coquilles vides au président d’honneur. Une déclaration perçue comme une menace à l’endroit de ceux qui soutiennent le retour du « Belier noir ».
Par ailleurs, lors d’une réunion du présidium le 15 février dernier, Me Dodji Apévon, président du CAR, a déclaré qu’il n’entend pas rechercher le consensus avec ceux qui ne sont pas de son bord.
On pourrait donc comprendre aujourd’hui qu’il y a plusieurs clans (sinon deux) qui se sont formés au sein du parti. Il y a ceux qui soutiennent l’actuel président du parti, Me Apévon, et les pro-Agboyibo. Des indiscrétions parlent d’un troisième bord (constitué d’autres cadres du parti) qui sont neutres.
Source : Icilome

Publier un Commentaire