Societé

Laboratoire Lomé : Hommage mérité à la Femme à travers l’expo « Je t’aime »

peinture femme

Le 08 mars, des manifestations s’organiseront de nouveau dans le monde pour célébrer la femme et fêter les victoires ainsi que les acquis. Il s’agira également pour nos sœurs, nos mamans, nos épouses, de faire entendre leurs revendications afin d’améliorer leur situation.

S’inscrivant dans le cadre de la commémoration de la Journée Internationale de la Femme (JIF), le Laboratoire Lomé s’ouvre au grand public à travers l’exposition collective dénommée « Je t’aime », laquelle est visible depuis le 05 mars dernier et ce jusqu’au 30 avril prochain.

Durant près de deux mois, le public togolais est invité à visiter cet espace d’art contemporain adapté aux nouvelles exigences de l’art, pour admirer de magnifiques tableaux de huit (08) artistes masculins à savoir: Pierre Amrouche (Algérie/France), Dodo Adogli (Togo), Gbati (Togo) Lenuel (Togo), Gladys (Bénin), Zinkpè (Bénin), Landu Jah (RDC), Kakudji (USA). La plupart avait déjà exposé dans cet espace.

Les visiteurs ont également la possibilité de se procurer de ces œuvres disponibles à partir de 55 000 F CFA. L’expo « Je t’aime », c’est les photographies, les peintures, les dessins et les sculptures, qui s’articulent dans de multiples et diverses expressions plastiques, rendant ainsi un vibrant hommage à la Femme.

Dans la réalisation de leurs chef d’œuvres, ces artistes plasticiens ont essayé de mettre l’accent sur les épreuves endurées par les femmes : pauvreté, exclusion sociale, violences sexuelles, discrimination, intimidation…Mais loin d’être des victimes impuissantes, les femmes sont ingénieuses, résistantes et courageuses.

Dans la foulée, Sandra Delvaux Agbessi, la directrice de Laboratoire Lomé, demeure une femme d’exception, une femme qui inspire d’autres à s’illustrer dans leurs domaines respectifs. Un hommage méritant lui a d’ailleurs été rendu à travers son portrait (photo), une oeuvre de Lenuel, incluse dans l’exposition. Aux dires de l’artiste, c’est une marque de reconnaissance à cette femme battante qui ne cesse de multiplier des actions pour promouvoir aussi bien les jeunes artistes que les confirmés.

En dévoilant la toile, Sandra Agbessi, visiblement émue, a lancé en ces termes : « C’est un très bel hommage. J’en suis vraiment honorée. C’est la première fois que je présente un tableau dans une exposition sans l’avoir vu préalablement ».

A noter que le vernissage de l’exposition s’est tenu vendredi dernier en présence de plusieurs personnalités dont l’Ambassadeur de France au Togo, Marc Fonbaustier, le ministre de l’Enseignement Supérieur, Octave Nicoué Broohm ainsi qu’un parterre de férus de l’art plastique.

« J’ai une appréciation positive. Nous sommes heureux d’avoir pu visiter cette exposition. Je voudrais féliciter les initiateurs. Vous avez exprimé sous différents tableaux les talents artistiques de nos jeunes artistes. Il faut les encourager. Ce qu’on voit derrière, ce sont les portraits des femmes, ces portraits pour l’occasion, sont très expressifs. Il faut encourager ces artistes qui à travers ces tableaux, expriment des choses que nous ressentons et qu’il faut faire comprendre à la société », a pour sa part indiqué le ministre.

L’exposition « Je t’aime » annonce ainsi les couleurs de l’année 2016 au Laboratoire Lomé qui verra tout comme l’année dernière, une panoplie d’expositions. Devenu incontournable en matière d’espace d’art contemporain, malgré son jeune âge, le Laboratoire Lomé est en passe de devenir au Togo la seule destination des artistes plasticiens d’ici et d’ailleurs.

Publier un Commentaire