Faits divers

Faure Gnassingbé inaugure la nouvelle aérogare de Lomé

aerogare Lome

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a procédé à la coupure du ruban inaugural de la nouvelle aérogare de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé ce matin. Cérémonie à laquelle ont participé les membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République, du corps diplomatique, notamment l’Ambassadeur la Chine au Togo, Liu Yuxi.

La nouvelle plateforme aérienne togolaise est désormais opérationnelle. Après la coupure du ruban symbolique, Faure Gnassingbé et les autorités politiques, administratives et diplomatiques qui ont honoré de leur présence cette cérémonie ont visité les installations. Selon le ministre en charge des Transports et des Infrastructures, Ninsao Gnofam, fruit de la coopération Sino-Togolaise, le coût des travaux de construction de cette nouvelle aérogare est estimé à 75 milliards de francs CFA. Elle est construite selon les normes internationales.
« Construite et réalisée dans les strictes standards internationaux, la nouvelle aérogare que nous inaugurons ce jour est un véritable joyau technologique et architectural. Il propulse durablement le Togo dans l’ère de la modernité. Les nouvelles infrastructures mises en place permettront à la ville de Lomé, notre capitale, d’accroître son rayonnement et de jouer son rôle de hub sous régional. D’ici les trois prochaines années, les flux des voyageurs appelés à utiliser la nouvelle plateforme de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma passera à 2 500 000 passagers par an.
Le fret sera porté à 50 000 tonnes de marchandise », a-t-il déclaré. Avec une superficie de 21 000 m2, cette nouvelle plateforme aérienne dispose trois niveaux : départs, arrivées et transit. Pour le confort des passagers et la rapidité des embarquements et des débarquements, 5 passerelles télescopiques d’accès aux avions ont été installées afin d’éviter les stationnements au large. Dans le hall principal, 24 comptoirs d’enregistrement seront à la disposition des passagers. Le parking avion a été étendu pour recevoir 15 appareils gros porteurs.
 Un second taxiway a été construit et l’actuel allongé. Un dispositif qui devrait faire gagner 30 à 40% pour les décollages et les atterrissages. «Cette nouvelle aérogare permettra à l’aéroport international Gnassingbé Eyadema d’être l’un des aéroports le plus moderne de l’Afrique de l’ouest », a fait savoir Liu Yuxi, Ambassadeur de la Chine au Togo. Lancés depuis janvier 2012, les travaux de construction de cet « ouvrage » ont été réalisés par deux grandes entreprises chinoises (CACC et WIETC) sous le contrôle de la Société africaine de contrôle conseil et coordination (SOCOTEC). Notons que les premières opérations hubs à la nouvelle aérogare de Lomé ont commencé depuis 20 Avril par la compagnie aérienne ASKY. Les autres compagnies suivront àh partir du 1er Mai 2016, a confié Gnama Latta, Directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC).

Publier un Commentaire