Afrique

Jusqu’au 13 mai à Goethe-Institut de Lomé, découvrez le Modernisme africain

goethe institut lome

Modernisme africain – L’Architecture de l’indépendance

Exposition
Jeudi, le 14 avril 2016 à 19h00 au vendredi 13 mai 2016 à 18h00
Goethe-Institut Lomé
Entrée libre et gratuite

« Vers la fin des années 1950 et le début des années 1960, la plupart des pays de l’Afrique subsaharienne obtenaient leur indépendance. L’architecture est devenue l’un des moyens principaux par lequel les jeunes nations ont exprimé leur identité nationale. Des Parlements, des banques centrales, des stades, des centres de conférence, des universités et des monuments de l’indépendance ont été construits, adoptant souvent des designs héroïques et osés. L’architecture moderne et futuriste d’alors reflétait les aspirations et l’esprit tourné vers l’avenir qui prédominaient à cette époque. Cette période coïncidait avec un boom économique qui a rendu possibles des méthodes de construction élaborées tandis que le climat tropical permettait une architecture qui mélangeait l’intérieur et l’extérieur, concentrée sur la forme et l’expression de la matérialité. L’architecture de certains pays comme le Ghana, le Sénégal, Côte d’Ivoire, le Kenya ou la Zambie représente un bel exemple de l’architecture des années 1960 et 1970 sur le plan mondial. Néanmoins, il a reçu très peu d’attention et reste toujours à être ‘(re)découvert’. »

Le vernissage de cette exposition de photos montrant plus de 80 constructions ou bâtiments de différents pays de l’Afrique Subsaharienne aura lieu en présence de Manuel Herz, commissaire de l’exposition, spécialement invité de la Suisse par le Goethe-Institut. Au cours de la soirée, Manuel Herz fera un exposé expliquant l’exposition et sera disponible pour répondre aux questions du public. Il est également prévu un échange entre monsieur Herz et les étudiants de l’EAMAU (École Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme) dans la journée du 15 avril.

Publier un Commentaire