Politique

Ouverture de la 1ère session ordinaire de l’année de l’Assemblée à Kara

assemblee nationale togolaise
Photo Archive
L’Assemblée nationale a tenu pour une première fois de son histoire, une session parlementaire en dehors de son siège de Lomé. Mardi, les députés se sont retrouvés à Kara pour l’ouverture de la 1ère session ordinaire de l’année 2016. C’est le Palais des congrès de la ville de Kara (420 km au Nord de Lomé) qui a offert son cadre à cette rencontre qualifiée d’historique. Ce fut en présence du Premier ministre Komi Sélom Klassou, des présidents des institutions de la République, des ministres du gouvernement, des anciens président de l’Assemblée et des élus du peuple.
Placée sous le thème : « La représentation nationale à la rencontre du peuple profond », cette session ordinaire foraine a vu la participation du Vice-président du parlement allemand, Johannes Singhammer qui est à la tête d’une délégation de parlementaires allemands en séjour au Togo. Le visiteur a exprimé à l’ouverture des travaux, sa satisfaction de se retrouver au cœur d’une histoire en marche. Il a également salué la décision du parlement togolais de délocaliser cette session et encouragé les députés à être beaucoup plus proches du peuple. « Le parlement se situe au cœur même de la démocratie, sans député élus démocratiquement il n’y a pas de démocratie. Un député élu porte le mandat de son électorat et sa mission est de voter les lois et de contrôler les actions du gouvernement », a laissé entendre M. Singhammer. Le président de l’Assemblée nationale Dama Dramani a quant à lui, salué le « symbole fort » que représente cette délocalisation des travaux du parlement à l’intérieur du pays.
« Ceci est un symbole fort à nos yeux pour illustrer la dimension nationale du parlement », a-t-il martelé et de promettre que cette initiative ne va pas s’arrêter à Kara, mais va se poursuivre dans les autres localités du pays avec des réunions délocalisées des commissions spécialisées et des Journées portes ouvertes dans des contrées reculées de la capitale. « Nous avons osé et aujourd’hui nous sommes heureux et fiers d’être dans le Togo profond pour l’ouverture de la 1ère session de notre institution », a-t-il complété en présence de Fambaré Ouattara Natchaba, d’Akouetey Messan, d’Agbéyomé Kodjo, et d’Abass Bonfoh, tous anciens présidents du parlement togolais. Les députés Gerson Dobou Kwadzo SEDEM, Prof Aimé Tchabouré Gogué ADDI, Dr Djimon SAMBIANI, ont tour à tour salué la démarche de l’Assemblée nationale est émis le vœux qu’elle se perpétue dans à l’avenir.

Publier un Commentaire